Archive by Author

Roulés de pâte feuilletée à la moutarde.

4 Fév

roules

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilleté
  • 2 tranches de jambon
  • de la moutarde
  • du gruyère
  • Herbes de Provence
  • Paprika

Dérouler la pate feuilleté. Appliquer à l’aide d’un pinceau, la moutarde sur toute la pâte feuilleté.

Déposer dans la longueur les 2 tranches de jambon. Parsemer le gruyère sur la pâte puis ajouter, herbes de provence et paprika selon convenance.

Rouler le tout. Découper avec une paire de ciseaux ou un couteau, le roulé. Déposer les roulés sur une plaque.

Faire chauffer, thermostat 7, pendant environ 10 minutes.

Servir tiède en apéritif ou accompagné d’une salade. Et bon appétit bien-sûr !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Adolescente à Auschwitz.

17 Sep

coupable

Témoignage poignant d’une jeune enfant de 13 ans déportée à Aushwitz. Dans le camp de la mort, elle a perdu père, mère … famille. Pour elle, il s’agissait de survivre en enfer, puis de vivre. Aujourd’hui, elle nous conte son histoire :

.

C’était bien mon père que je voyais me sourire d’une sourire qui me fait encore si mal aujourd’hui. Dieu ! qu’il me fait mal encore à cet instant. Il eut juste le temps de me demander où se trouvait ma mère. Un S.S approche et lui aussi sourit « Qui est-ce ? me demanda-t-il , c’est ton père ? » Et moi toute heureuse, dans un souffle, brisée par l’émotion, je lui dis que oui, que c’était bien mon papa. « Tu veux l’embrasser ? » me demanda-t-il encore. Ne pouvant plus parler je répondis par un mouvement de la tête. Souriant à nouveau, il fit signe à mon père d’approcher tout en me poussant dans sa direction. Alors moi, je cours, je me précipite. Papa, de son côté me tend les bras. C’est alors que le S.S, qui m’a suivie jusqu’à lui, fait mettre mon pauvre père à genou et lui tire une balle dans la tête. Il fait cela ici, sous mes yeux ! Comment dire mon horreur, mon épouvante ? Mon cher papa vient d’être assassiné, froidement, alors que la guerre est en train de se terminer, foudroyé par un « homme » Jamais ! Non, jamais je ne pourrai oublier ni même pardonner ! Je ne pus même pas pleurer tant ma douleur était intense, intolérable, inhumaine … (Simone Lagrange)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Délice au chocolat.

5 Juil

brownies

Ingrédients :

  • 100 grammes de farine
  • 100 grammes de sucre
  • 2 à 3 œufs
  • 150 grammes de chocolat
  • du beurre
  • et surtout de l’amour

Faire fondre le chocolat au micro-ondes avec un peu de beurre.

Incorporer délicatement les œufs, un à un. Aller à la chasse aux coquilles perdues, en y allant avec les mains, c’est beaucoup plus drôle.

Puis ajouter le sucre et la farine. Éviter de faire une bataille de farine dans la cuisine. Ajouter noix, noisettes pilées, Nesquik selon convenance.

Préchauffer le four thermostat 6/7. Beurrer et fariner le moule, verser-y la préparation.

Faire cuire pendant 15 minutes. Déguster chaud.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu te souviendras De Christophe Donner.

4 Juil

tutesouviendras

La Seconde Guerre mondiale est la période historique qui m’intéresse le plus.

J’ai toujours aimé lire ou regarder les mémoires de la Seconde Guerre mondiale. Entre les journaux intimes de déportés, les correspondances et les reportages qui passent à la télévision, je me cultive du mieux que je peux.

Cette période m’intrigue, me passionne et m’intéresse à la fois. Je me suis demandé maintes et maintes fois comment les hommes ont pu en arriver là… une seconde fois.

Alors je lis pour essayer de comprendre. Je lis et parfois je tombe sur des perles rares.

Je peux vous dire qu’avec le livre Tu te souviendras de Christophe Donner, je suis plus que bien servie.

Presque tout ce livre est en souvenir de… Le début du roman conte l’histoire du grand-père de Christophe Donner, et la suite raconte l’histoire de la naissance des Juifs.

En passant par l’horreur des camps de concentration en allant jusqu’aux 10 commandements, ce livre est un magnifique voyage dans l’histoire.

Et parce qu’il ne faut pas oublier, parce qu’il faut se souvenir, pour que ça ne se reproduise plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Au commencement était le verbe.

27 Mai

commencer

Voilà bien longtemps que je me promène de blogs en blogs au gré de mes envies du moment…

Aujourd’hui, j’ai pris la sage décision de m’installer ici, sur ce petit coin de la toile qui est devenu le mien.

Je vous présente mon petit cocon blogosphèrique, mêlant et entremêlant aventures puis mésaventures, dictées quotidiennement par mes envies, coups de cœur et quelques bonnes idées !

Bonne visite.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Page 66 sur 66« Première...1020...63646566