Ces phrases qui accompagnent ma grossesse…

20 août

 

grossesse

Depuis le début de ma grossesse, il existe bel et bien des phrases récurrentes qui reviennent au détour d’une conversation… Voici un petit florilège rien que pour vous !

♥ je peux toucher ton ventre ? Ou comment trouver un subterfuge subtil pour ne pas blesser la personne et répondre « non » à cette question… C’est à dire que je n’aime pas particulièrement que l’on me caresse le ventre en général et ce n’est pas en étant enceinte que ce sentiment s’est subitement agrandi.

♥ est-ce que tu vas allaiter ? Et bien non. Je ne me sens pas capable d’allaiter et avec l’homme, on a choisi d’un commun accord de donner le biberon au baby. Croyez-le ou non cette question a été synonyme de vives tensions auprès de certaines personnes réactionnaires qui pensent mieux savoir que vous.

♥ est-ce que vous avez trouvé un prénom ?   Oui, nous avons eu un coup de cœur partagé pour le prénom Victor après moult débats et je ne sais même plus si c’est l’homme ou moi qui avons proposé ce prénom.

♥ alors fille ou garçon ? Garçon ! Je voulais une fille et l’homme voulait un garçon, mais au final je suis très contente du sexe du bébé. Et puis on dit toujours que les garçons sont plus proches de leur maman que de leur papa !

♥ tu as pris combien de kilos ? Est-ce que vous poserez comme question « combien tu pèses ? » à une femme qui n’est pas enceinte ? Je ne pense pas !  Car c’est une question plutôt intime… Mais pour répondre aux curieux, je suis à + 7 kilos pour 7 mois de grossesse. Je ressemble à une baleine et j’ai envie de pleurer à chaque fois que je monte sur la balance… Mais j’ai de la chance d’avoir une gynécologue qui est plutôt laxiste sur ce sujet.

♥ avec ou sans péridurale ? AVEC ! Je suis une grosse douillette. Je crois être la personne avec le plus petit seuil de résistance à la douleur et comme c’est un premier accouchement et que je n’ai pas la moindre idée de la douleur que peut provoquer une contraction, je peux vous dire que si l’anesthésiste me propose la péridurale, je ne me ferais pas prier.

t’as mangé trop de soupe ? Je me devais de partager cette question avec vous car c’est en allant chercher la sœurette de l’homme à l’aéroport de Lille qu’un papy (que je ne connaissais ni d’Ève ni d’Adam) nous a abordé l’homme et moi en fixant mon ventre et en me demandant si j’avais mangé trop de soupe. Non, non, je suis juste enceinte !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Faut-il ouvrir une liste de naissance ? (sponsorisé)

13 août

Je pense que l’on se pose toutes au moins une fois cette question durant notre grossesse : faut-il ouvrir une liste de naissance ?

Une liste de naissance permet de regrouper les besoins en équipement pour bébé et de les partager auprès de la famille et proches, qui souhaitent eux aussi célébrer la naissance de l’enfant.

Cependant, il m’est arrivé de nombreuses fois de me questionner sur la légitimité de cette liste, par peur de mettre mon entourage face à une obligation d’achat parfois élevée (comme la chaise haute, le parc, la chambre du baby…).

J’ai tout de même ouvert une liste de naissance car cela m’a permis de faire le point sur ce qui m’était nécessaire pour la naissance du baby. Car pour une première grossesse, j’étais totalement novice (et je le suis toujours).

Après réflexion, les avantages au fait d’ouvrir une liste de naissance sont nombreux :

♥ on évite les doublons
♥ établir une liste m’a donné l’opportunité de recevoir des cadeaux qui correspondaient à mes goûts
♥ la liste de naissance est soumise à « validation » par des regards extérieurs ; j’avais omis d’ajouter des équipements essentiels (comme un thermomètre de bain ou un transat de bain…) mais j’avais aussi mis des équipements totalement futiles qui ont été pour le coup supprimés de la liste.
♥ une partie de la famille de l’homme et la mienne sont à l’autre bout de la France ; le fait d’ouvrir une liste de naissance sur internet a permis aux deux familles de participer à l’arrivée du baby.

Il en existe de plus pour tous les goûts, vous pouvez faire votre liste de naissance directement dans les magasins dédiés à la puériculture comme Aubert, Autourdebébé… ou vous pouvez la faire sur Internet sur des sites dédiés aux listes de naissance.

J’ai choisi la deuxième alternative, car je trouve le concept assez simple, pratique et ludique. J’ai réalisé ma liste de naissance sur le site mesenvies.fr, car c’est surtout le fait de pouvoir répertorier tous  les objets que l’on peut trouver en ligne provenant de plein de marques différentes qui m’a attiré. De plus, la liste de naissance est personnalisable : on peut modifier l’image de fond, la police d’écriture, les couleurs d’écriture…

Le fait d’avoir ouvert une liste de naissance sur internet me permet aussi de comparer les équipements que je souhaite et de choisir le site marchand le plus compétitif. On dit merci aux codes promotionnels que je chine à droite à gauche. C’est presque devenu une obsession. (au secours).

Sur la liste de naissance, j’ai ajouté 24 objets « essentiels » et quelques coups de cœur. C’est simple, on ajoute librement ce que l’on souhaite grâce à un petit widget que j’ai installé sur mon navigateur internet.

Beaucoup d’objets ont été réservés et la plupart d’entre eux m’ont été livrés à domicile. Encore un bon point !

Et vous, vous êtes pour ou contre l’ouverture d’une liste de naissance ?

( Billet sponsorisé )

Rendez-vous sur Hellocoton !

La toxoplasmose & moi… 

29 juil

IMG_3469.PNG

Ma gynécologue-obstétricienne me fait rigoler depuis le début de ma grossesse et la phrase qui m’a le plus marquée est bien « ne tuez pas vos chats » quand elle m’a expliqué les risques de la toxoplasmose.

Je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose, malgré le fait que j’ai deux chats depuis plus de  cinq ans.

Je fais la litière deux fois par jour, je leur fais des câlins, je joue avec eux…

Et je n’ai changé aucunes de mes habitudes depuis le début de ma grossesse. J’applique simplement des règles d’hygiène de base. C’est-à-dire que je me lave les mains après chaque litière.

Alors non n’abandonnez pas vos chats quand vous apprenez la plus grand nouvelle de votre vie. Certains chats ne sont même pas porteurs du parasite.

Je fais cependant beaucoup plus attention aux légumes et fruits que je consomme, à la cuisson de la viande rouge et blanche, ne mange plus aucun sushi, ne consomme plus d’œuf cru ou de lait cru.

Et aux dernières nouvelles, la prise de sang ne révèle rien de nouveau (je m’en souviendrais de celle-ci ; la laborantine a du me piquer 3 fois pour trouver la veine !) : toujours pas contaminée par la toxoplasmose.

Et vous, qu’elle a été votre vigilance vis à vis de la toxoplasmose durant votre grossesse ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai survécu au test du diabète gestationnel.

22 juin

diabetegesta

Il y a quelques semaines déjà, j’ai subi le dépistage du diabète gestationnel « prématurément ». Normalement, le dépistage se fait autour de la 22 et la 26ème semaine de grossesse.

J’ai passé ce test à 18 semaines de grossesse, car lors de ma première prise de sang de contrôle, mon taux de la glycémie à jeun était vraiment limite. Ma gynécologue a donc souhaité faire ce test précocement, histoire de mettre en place un régime alimentaire le plus tôt possible si le test se révélait positif. Elle m’a même demandé si j’étais bien à jeun le jour de la prise de sang.

J’ai donc subi une Hyperglycémie Provoquée par Voie Orale, c’est à dire que l’on fait une prise de sang pour calculer le taux de glucose dans notre sang à jeun, puis après avoir ingéré 75 grammes de glucose pur (je reviendrais plus tard sur le goût infâme du Glucomédics), on recalcule le taux de glucose à H+1 et H+2 au travers de deux nouvelles prises de sang.

Vous l’avez bien compris, on m’a piqué trois fois au total.
Même pas peur.

Le réveil

Réveillée à 7h30, oublié le petit-déjeuner de champion, je me brosse les dents en vitesse en évitant d’avaler de l’eau ou du dentifrice. Je ne veux surtout pas fausser les résultats de la prise de sang. Je file au laboratoire d’analyses médicales.

Le laboratoire

J’arrive au laboratoire un peu avant 8h00 et repère de loin la salle d’attente bondée, mon ventre commence à crier famine et à priori je ne suis pas prête avant de pouvoir boire ou manger.

Une demie heure après mon inscription au secrétariat, un laborantin m’appelle pour la 1ère prise de sang (à jeun donc), m’explique le processus, me pique, me donne la boisson Glucomédics à boire en moins de 5 minutes, qu’il décrit comme du soda aromatisé orange très très sucré. Puis enclenche une minuterie pour pouvoir me piquer dans une heure.

Je retourne en salle d’attente et me trouve deux compatriotes d’HPVO. Je bois la satanée boisson, en moins de 5 minutes montre en main. C’est vraiment écœurant, la boisson est pâteuse en plus !

L’attente

Je trouve le temps long, je n’ai pas la force de lire le livre de Mary Higgins Clark que j’avais amené dans mon sac, car j’ai le tournis.

Puis vient la 2ème prise de sang et la 3ème au bout de 2heures d’attente interminable.

Je sors du laboratoire, il est 11h30, je me jette sur une brique de jus d’orange que j’avais glissé dans mon sac et une briochette aux pépites de chocolat.

Je me sens déjà beaucoup mieux !

Les résultats

Ils tombent plus tard dans l’après-midi… Ouf je ne suis pas sujette au diabète gestationnel, mon corps a bien régulé le glucose.

Plus de peur que de mal donc !
La suite au prochain épisode…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wishlist du baby #1

26 mar

Il faut que je vous dise quelque chose… un petit bout de chou va venir agrandir notre famille d’ici Novembre 2015…

C’est notre premier, alors nous sommes quelques peu stressés. Cependant, les idées se bousculent dans ma tête, j’ai des envies de déco, d’acheter des vêtements, des doudous, des bavoirs, des jouets, des meubles pour le futur bébé…

En premier temps, j’ai envie de craquer pour la chambre Hensvik de nos amis Suédois, à savoir Ikéa. La chambre serait composée d’un lit à barreaux, d’une armoire et d’une bibliothèque à langer.

litbébé

Pour continuer dans la lignée de la chambre du baby, j’ai depuis plusieurs mois fondu littéralement sur une veilleuse en forme de chat. D’un mignon petit chat assoupit qui veillera avec douceur sur les rêves de bébé… 39,95 € chez Vertbaudet.

lampechat

Je ne suis qu’à deux mois de grossesse, mais depuis plusieurs jours, je n’ai qu’une seule envie en arrivant chez moi après une journée de travail, c’est d’enlever mon jeans et d’enfiler un legging bien confortable un petit peu original quand même pour égayer ma tenue. 29,99€ chez Mona Mode.

legging

J’affectionne particulièrement les bavoirs rigolos. J’ai dégoté un lot de 7 bavoirs, 1 bavoir par jour de la semaine. Je les trouve particulièrement drôle. Je les adore ! car ils sont sérigraphiés :
♥ « Lundi, c’est gâteau de riz »
♥ « Mardi, je bois mon bibi »
♥ « Mercredi, c’est purée de brocoli »
♥ « Jeudi, c’est patate au bain-marie »
♥ « Vendredi, c’est Mousse au chocolat »
♥ « Samedi, je mange des fruits »
♥  » Dimanche, c’est glace à la pistache »

lotbavoirs

Pour finir en ce qui concerne les vêtements, j’ai bien envie d’acheter ce nid d’ange, qui m’a l’air d’être un petit cocon de douceur, qui est rehaussé d’un joli motif moineau. Il ne fait ni trop fille, ni trop garçon donc parfait pour moi, ne connaissant pas encore le sexe du bébé! 55 € chez Petit Bateau.

nid d'ange

Hâte de vous conter mes prochaines aventures !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Page 1 sur 641234...1020...Dernière »