La toxoplasmose & moi… 

29 juil

IMG_3469.PNG

Ma gynécologue-obstétricienne me fait rigoler depuis le début de ma grossesse et la phrase qui m’a le plus marquée est bien « ne tuez pas vos chats » quand elle m’a expliqué les risques de la toxoplasmose.

Je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose, malgré le fait que j’ai deux chats depuis plus de  cinq ans.

Je fais la litière deux fois par jour, je leur fais des câlins, je joue avec eux…

Et je n’ai changé aucunes de mes habitudes depuis le début de ma grossesse. J’applique simplement des règles d’hygiène de base. C’est-à-dire que je me lave les mains après chaque litière.

Alors non n’abandonnez pas vos chats quand vous apprenez la plus grand nouvelle de votre vie. Certains chats ne sont même pas porteurs du parasite.

Je fais cependant beaucoup plus attention aux légumes et fruits que je consomme, à la cuisson de la viande rouge et blanche, ne mange plus aucun sushi, ne consomme plus d’œuf cru ou de lait cru.

Et aux dernières nouvelles, la prise de sang ne révèle rien de nouveau (je m’en souviendrais de celle-ci ; la laborantine a du me piquer 3 fois pour trouver la veine !) : toujours pas contaminée par la toxoplasmose.

Et vous, qu’elle a été votre vigilance vis à vis de la toxoplasmose durant votre grossesse ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai survécu au test du diabète gestationnel.

22 juin

diabetegesta

Il y a quelques semaines déjà, j’ai subi le dépistage du diabète gestationnel « prématurément ». Normalement, le dépistage se fait autour de la 22 et la 26ème semaine de grossesse.

J’ai passé ce test à 18 semaines de grossesse, car lors de ma première prise de sang de contrôle, mon taux de la glycémie à jeun était vraiment limite. Ma gynécologue a donc souhaité faire ce test précocement, histoire de mettre en place un régime alimentaire le plus tôt possible si le test se révélait positif. Elle m’a même demandé si j’étais bien à jeun le jour de la prise de sang.

J’ai donc subi une Hyperglycémie Provoquée par Voie Orale, c’est à dire que l’on fait une prise de sang pour calculer le taux de glucose dans notre sang à jeun, puis après avoir ingéré 75 grammes de glucose pur (je reviendrais plus tard sur le goût infâme du Glucomédics), on recalcule le taux de glucose à H+1 et H+2 au travers de deux nouvelles prises de sang.

Vous l’avez bien compris, on m’a piqué trois fois au total.
Même pas peur.

Le réveil

Réveillée à 7h30, oublié le petit-déjeuner de champion, je me brosse les dents en vitesse en évitant d’avaler de l’eau ou du dentifrice. Je ne veux surtout pas fausser les résultats de la prise de sang. Je file au laboratoire d’analyses médicales.

Le laboratoire

J’arrive au laboratoire un peu avant 8h00 et repère de loin la salle d’attente bondée, mon ventre commence à crier famine et à priori je ne suis pas prête avant de pouvoir boire ou manger.

Une demie heure après mon inscription au secrétariat, un laborantin m’appelle pour la 1ère prise de sang (à jeun donc), m’explique le processus, me pique, me donne la boisson Glucomédics à boire en moins de 5 minutes, qu’il décrit comme du soda aromatisé orange très très sucré. Puis enclenche une minuterie pour pouvoir me piquer dans une heure.

Je retourne en salle d’attente et me trouve deux compatriotes d’HPVO. Je bois la satanée boisson, en moins de 5 minutes montre en main. C’est vraiment écœurant, la boisson est pâteuse en plus !

L’attente

Je trouve le temps long, je n’ai pas la force de lire le livre de Mary Higgins Clark que j’avais amené dans mon sac, car j’ai le tournis.

Puis vient la 2ème prise de sang et la 3ème au bout de 2heures d’attente interminable.

Je sors du laboratoire, il est 11h30, je me jette sur une brique de jus d’orange que j’avais glissé dans mon sac et une briochette aux pépites de chocolat.

Je me sens déjà beaucoup mieux !

Les résultats

Ils tombent plus tard dans l’après-midi… Ouf je ne suis pas sujette au diabète gestationnel, mon corps a bien régulé le glucose.

Plus de peur que de mal donc !
La suite au prochain épisode…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wishlist du baby #1

26 mar

Il faut que je vous dise quelque chose… un petit bout de chou va venir agrandir notre famille d’ici Novembre 2015…

C’est notre premier, alors nous sommes quelques peu stressés. Cependant, les idées se bousculent dans ma tête, j’ai des envies de déco, d’acheter des vêtements, des doudous, des bavoirs, des jouets, des meubles pour le futur bébé…

En premier temps, j’ai envie de craquer pour la chambre Hensvik de nos amis Suédois, à savoir Ikéa. La chambre serait composée d’un lit à barreaux, d’une armoire et d’une bibliothèque à langer.

litbébé

Pour continuer dans la lignée de la chambre du baby, j’ai depuis plusieurs mois fondu littéralement sur une veilleuse en forme de chat. D’un mignon petit chat assoupit qui veillera avec douceur sur les rêves de bébé… 39,95 € chez Vertbaudet.

lampechat

Je ne suis qu’à deux mois de grossesse, mais depuis plusieurs jours, je n’ai qu’une seule envie en arrivant chez moi après une journée de travail, c’est d’enlever mon jeans et d’enfiler un legging bien confortable un petit peu original quand même pour égayer ma tenue. 29,99€ chez Mona Mode.

legging

J’affectionne particulièrement les bavoirs rigolos. J’ai dégoté un lot de 7 bavoirs, 1 bavoir par jour de la semaine. Je les trouve particulièrement drôle. Je les adore ! car ils sont sérigraphiés :
♥ « Lundi, c’est gâteau de riz »
♥ « Mardi, je bois mon bibi »
♥ « Mercredi, c’est purée de brocoli »
♥ « Jeudi, c’est patate au bain-marie »
♥ « Vendredi, c’est Mousse au chocolat »
♥ « Samedi, je mange des fruits »
♥  » Dimanche, c’est glace à la pistache »

lotbavoirs

Pour finir en ce qui concerne les vêtements, j’ai bien envie d’acheter ce nid d’ange, qui m’a l’air d’être un petit cocon de douceur, qui est rehaussé d’un joli motif moineau. Il ne fait ni trop fille, ni trop garçon donc parfait pour moi, ne connaissant pas encore le sexe du bébé! 55 € chez Petit Bateau.

nid d'ange

Hâte de vous conter mes prochaines aventures !

Rendez-vous sur Hellocoton !

How to Get Away with Murder

8 mar

HTGAWM

En tant que je sérievore qui se respecte, je me dois de tester, visionner et approuver de nouvelles séries. Et en septembre dernier, aux Etats-Unis c’était la rentrée des séries.

J’ai donc pensé que c’était l’occasion de partager avec vous, mon coup de cœur en matière de série pour l’année 2014-2015 : « How to Get Away with Murder » ou littéralement « Comment s’en tirer après un assassinat ».

Le titre, certes à rallonge, m’a mis immédiatement l’eau à la bouche, je n’ai donc pas hésité une seule seconde à regarder cette nouvelle série diffusée sur ABC, qui est produite par l’excellente Shonda Rimes (Grey’s Anatomy, Private Practive, Scandal).

Alors, le pitch de la série ?

Annalise Keating possède toutes les qualités requises chez un professeur de droit pénal. Brillante, passionnée, créative et charismatique, elle symbolise également tout ce à quoi on ne s’attend pas : sexy, imprévisible et dangereuse. Que ce soit lors d’un procès ou dans une salle de classe, Annalise est impitoyable. Avocate de la défense, elle représente les criminels, des plus violents jusqu’à ceux suspectés de simple fraude. Son objectif est de faire presque tout ce qui lui est possible pour gagner leur liberté. De plus, chaque année, Annalise sélectionne un groupe d’élèves, qui se révèlent être les plus intelligents et les plus prometteurs, à venir travailler dans son cabinet. Car apprendre auprès d’Annalise est l’occasion d’une vie, celle qui peut tout changer pour ces étudiants, et cela pour toujours. C’est exactement ce qui se produit lorsqu’ils se retrouvent impliqués dans un assassinat qui fera vibrer toute l’université…

Annalise Keating est donc avocate de la défense, et chaque année choisit de prendre sous son aile dans son cabinet privé, avec deux associés, cinq élèves de sa classe de droit pénal. Cette année, Michaela, Wes, Connor, Asher, Laurel sont les heureux élus. En début de saison, chaque épisode est centré sur une affaire – un client, parsemé de flashbacks qui mettent en scène l’assassinat où se sont retrouvés impliqués les cinq élèves.

Puis au fil de la saison, on se recentre sur le fil rouge de la série qui n’est autre que le meurtre de Lila, étudiante dans une résidence universitaire. Meurtre dont est soupçonné Rebecca, qui est la voisine de Wes. Lila est aussi l’élève de Sam, qui n’est autre que le mari d’Annalise Keating.

L’étau se resserre, le décor est planté.
Et j’ai adoré.

Ce qui m’a plu dans ce show ?

♥ sa construction en matière de double temporalité (le présent qui propose des intrigues secondaires et un passé qui développe l’intrigue principale),

♥ ses flashbacks qui permettent de mettre bout à bout les indices concernant l’assassinat,

♥ le suspens qui tient en haleine tout au long de chaque épisode et tout au long de la saison,

♥ les alternances entre les cours de droit pénal, les recherches d’Annalise, de ses deux associés et des cinq élèves qui font leur maximum afin d’acquitter leur client,

♥ l’intrigue principale et ses diverses intrigues secondaires.

Alors, allez-vous succomber ou avez-vous déjà succombé à « How to Get Away with Murder » ?

À voir absolument !

HTGAWM-700x357

ABC's "How to Get Away with Murder" - Season One

how-to-get-away-with-murder

9050a8d589fb4909c9e99257a0e7df12

HTGAWM1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wishlist du mardi #3

3 mar

Si Amélie Poulain aime briser la croûte des crèmes brûlées avec la pointe de la petite cuillère, faire des ricochets sur le canal Saint-Martin et plonger la main dans un sac de grains… nous avons tous et toutes des petits plaisirs qui n’appartiennent qu’à nous et nous redonnent du baume au cœur.

Moi, en ce moment, j’aime regarder de « nouvelles » séries comme Scandal, How To Get Away With Murder mais encore Game Of Thrones (J-47 avant le début de la saison 5) (hiiii)

tgit

J’aime continuer d’alimenter ma nouvelle collection d’objets en forme d’animaux. Ma prochaine emplette : ce porte-monnaie en forme de tête de chat avec l’écriture « meow much? » disponible chez Bird on the Wire – 18,50 €

meow

J’apprécie tout particulièrement sentir le sol trembler sous mes pieds tous les matins à 7h08 quand le train pour m’emmener au travail débarque à quai.

Je continue de garnir notre clic-clac avec des taies d’oreiller en tout genre (à mon compteur, je dénombre plus d’une dizaine d’oreillers) (je dois avoir un problème avec les collections)… Histoire de se lover dedans et de bouquiner… ou de jouer avec les chats… ou de contempler le temps passer…

joopHousse de coussin Joop! – Peter Hahn – 40x40cm – 35,95 €

Je réfléchis de plus en plus à acquérir une bouillotte en forme de renard (ou de hibou ou de raton-laveur) (je continue ma collection donc) aka coussin chauffant chez Nature & Découvertes qui restitue une chaleur douce pour un moment de bien-être. Elle est constituée de graines de lin parfumées aux huiles essentielle de lavande et de camomille et passe au micro-ondes. – 35 €

hibou

J’affectionne de nouveau reprendre mon clavier et ma plume pour écrire sur ce blog. J’aime de nouveau découvrir la home d’Hellocoton, sauter de blogs en blogs, faire de jolies découvertes… Je ne sais pas si l’inspiration et l’envie seront au rendez-vous… Seul l’avenir nous le dira.

Affaire à suivre !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Page 1 sur 641234...1020...Dernière »