Brioche hyper moelleuse aux pépites de chocolat.

2 mar

Il faut que je vous dise, je ne fais guère de boulange car la plupart du temps, les recettes que j’essaie se soldent en échec.

Mais aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous la recette de ma première brioche réussie !

Voici la recette d’une brioche hyper moelleuse aux pépites de chocolat (dégotée chez Patchouka), qu’il faut absolument que vous testiez. Elle est d’une simplicité étonnante, car si je l’ai réussie, c’est que vous en serez sûrement capable aussi.

Une délicieuse odeur se dégage du four lors de la cuisson de la brioche et je n’ai pas résisté de la goûter dès sa sortie du four (en soufflant dessus tout de même).

Elle était tellement bonne, qu’avec François, on l’a mangée en seulement quelques jours. Il me reste la moitié du cube de levure fraîche de boulanger, je vais réitérer la recette la semaine prochaine.

Les ingrédients :

♥ 20 gr de levure fraîche de boulanger
♥ 500 gr de farine
♥ 200 ml de lait
♥ 70 gr de sucre
♥ 100 gr de beurre
♥ 2 œufs
♥ 1 cc de vanille liquide
♥ 1 cc de sel
♥ 100 gr de pépites de chocolat

La recette :

Mettre tous les ingrédients, sauf le beurre et les pépites de chocolat, dans votre robot ou dans la cuve de votre machine à pain (personnellement, j’ai tout mis dans mon nouveau robot le Magimix CS 5200 XL premium)

Une fois une boule de pâte formée, ajouter le beurre coupé en morceaux.

Quand la pâte devient élastique, laisser la pâte lever pendant environ une heure (la pâte doit doubler de volume) (je l’ai mis à côté d’une source de chaleur pour la pousse).

Sortir la pâte et la dégazer, puis ajouter les pépites de chocolat.

Façonner des petites boules et les disposer dans un moule à manqué préalablement beurré. J’ai un petit peu galéré (et ce n’est pas un euphémisme) à façonner des boules de taille identique… La prochaine fois, j’utiliserai sûrement une balance.

Couvrir d’un torchon et laisser lever une nouvelle fois pendant environ une heure.

Préchauffer votre four à 180°C (Thermostat 6).

Badigeonner la brioche d’un mélange lait / sucre et enfourner 20 à 25 minutes.

Une fine odeur de boulange va se dégager du four, se délecter.

Avant et après la cuisson.

La mie de cette brioche est filante, et en bouche très moelleuse !

On en a fait qu’une bouchée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wishlist du mardi #2

4 fév

Avec mes petits soucis de santé, j’ai récemment passé beaucoup de temps sur mon ordinateur et donc sur internet.

J’avais envie d’acheter tout et n’importe quoi. A vrai dire, je pense que regarder le téléshopping sur TF1 à l’hôpital n’était pas l’idée du siècle, j’avais envie de craquer pour le balai-vapeur-qui-nettoie-super-bien, pour le découpe-tout-légumes-et-fruits…

Bref, c’est pour cela que j’aimerais adresser une requête auprès de la gente médicale : rajouter à la liste des effets secondaires des antibiotiques la folie-furieuse du shopping.

Blague à part, je vous livre mes envies du moment, pour lesquelles je craquerai bientôt… ou pas.

♥ j’ai littéralement fondu pour ces magnets pour réfrigérateur qui reproduise en miniature un hot-dog, une gaufre, un rainbow-cake, un burger ou d’autres gourmandises made in USA.

♥ depuis qu’on a emménagé dans notre nouvel appartement, notre cuisine est sûrement la moins équipée que je connaisse (mise à part un mixeur-plongeur, une balance et un appareil à croque-monsieur/gaufres/gaufrettes). Alors depuis que je m’intéresse de plus près à la cuisine, j’avais envie de m’équiper d’un robot-multifonctions. J’hésite entre un robot Philips et un autre appareil beaucoup plus performant (et beaucoup plus cher), j’ai désigné le Magimix 5200 XL premium.

♥ j’ai envie de refaire ma garde-robe et de craquer pour des pulls en cachemire. J’ai envie de m’emmitoufler dans un pull-doudou tout doux. / Modèle pull à pois 100% cachemire déniché sur le site de Peter Hahn.

♥ Vous devez sûrement être au courant, Ikéa a sorti sa nouvelle collection nommée Bråkig. Elle s’inspire de lignes géométriques et de couleurs pastels. Pour la survie de mon portefeuille, il ne faut absolument pas que j’aille à Ikéa. Regardez, vous allez sûrement craquer vous aussi :

Et vous, quelles sont vos envies pour 2014 ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

On ne badine pas avec la santé.

29 jan

L’année 2014 n’a pas très bien démarré pour moi, j’ai attrapé une inflammation de la vésicule biliaire et suis donc en arrêt de travail depuis plusieurs semaines.

Après avoir passé un scanner, une IRM biliaire et une échographie, le diagnostic tombe : je souffre d’une cholécystite aiguë et j’ai 3 beaux calculs qui remplissent pratiquement la cavité de la vésicule biliaire.

J’attends donc que l’inflammation de la vésicule diminue fortement ou disparaisse avant qu’un chirurgien puisse m’opérer. Malheureusement l’inflammation ne veut pas diminuer malgré les traitements antibiotiques et une hospitalisation.

Je dois faire preuve de patiente jusqu’au 13 février, jour de l’intervention où l’on va me retirer cette satanée vésicule biliaire.

Alors depuis le début du mois de janvier, j’ai du temps à tuer.

Pour dormir en grande partie. Pour me reposer et prendre des médicaments contre la douleur.

J’ai le temps pour traîner sur les blogs, par ci, par là, pour regarder la télévision (je suis devenue accro à The Voice, à Jessica King et plus difficilement avouable aux Reines du Shopping…) (Oui, oui tout ça depuis le mois de janvier).

J’ai aussi du temps pour baver devant des recettes et souffrir de ne pas les reproduire car depuis que ma vésicule biliaire fait des siennes, je dois suivre un régime strict qui m’interdit toutes graisses alimentaires.

Mes repas se résument donc à une tranche de poulet ou de dinde, des légumes cuits à la vapeur, des pâtes sans gras avec du fromage râpé à moins de 45% de mg, à des tomates cerises, à des yaourts ou des compotes…

J’ai donc perdu pas mal de kilos et envisage presque de refaire ma garde-robe (à moins que je reprenne tous ces kilos perdus après l’intervention) (s’il vous plaît, non).

On se dit à bientôt pour vous dire ce que cela fait de vivre sans vésicule biliaire ?
(Apparemment on le vit très bien, c’était juste pour faire une fin un petit peu théâtrale)

Rendez-vous sur Hellocoton !

This is the voice !

12 jan

20140112-230733.jpg

Ou comment vous avouer que c’est bien la première fois que je regarde cette émission à la télévision !

Alors oui, je sais, je dois sûrement avoir quelques trains de retard puisque cela fait maintenant 3 ans que ce show est diffusé sur TF1.

Alors pourquoi m’y suis-je mis cette année ? Et bien parce que j’ai entendu ou lu quelque part que c’était l’émission favorite de Jean-Luc Lemoine, qu’ensuite l’arrivée en fanfar de Mika a continué d’attirer mon attention et finalement ce qui a achevé de titiller mon attention, c’est que Louis Bertignac par corrélation avec l’arrivée de Mika ne faisait plus parti des membres du jury. Logique me direz-vous.

Et bien, j’ai passé plus de deux heures en très bonne compagnie, le jury est plus que top ! Aucun des membres n’en fait plus que l’autre (à base de j’achète ou je ne sais quoi), une bonne ambiance règne dès le début et ça fait du bien !

J’ai eu l’impression de retomber en enfance quelques années auparavant quand je regardais avec ma sœurette les premières émissions de la Star Academy ou de la Nouvelle Star ! Nikos est un très bon animateur, très discret, bref parfait pour ce premier épisode !

Mais ce que j’ai adoré par dessus tout ce sont ces voix ! Tous les candidats on une de ces voix que j’en suis restée pratiquent bouche bée à chaque fois ! Spécial dédicace a Spleen qui a chanté du Britney Spears comme personne d’autre ne l’avait encore fait.

Les batailles entre les jurys pour savoir qui aura ce candidat dans son équipe, Mika qui fait le show, Jenyfer qui se battait corps et âme pour avoir son candidat dans son camp, ont fini d’achever ma curiosité et d’enfin pouvoir vous dire :

J’ai adoré ce premier épisode et j’ai hâte d’être a la semaine prochaine pour découvrir le deuxième et d’enfin comprendre ce que sont les battles.

Mika, Jenyfer, Garou et Florent on se dit à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures en compagnie de Nikos ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Esprit, es-tu là ? (billet sponsorisé)

6 jan

En ce début de semaine, un petit peu de friperies dans ce monde de brutes ne fera de mal à personne. N’est-ce pas ?

Il faut que je vous dise quelque chose, tous les matins avant de me rendre au bureau, je passe devant la boutique de la marque Esprit et ses grandes vitrines.

Dès le matin, je me languis de découvrir et de redécouvrir la nouvelle collection Automne/Hiver 2013 avec ses gros tricots, laine, cuir, ses nuances automnales comme le chocolat, le bordeaux et l’émeraude, puis des tons doux et naturels comme le poudré, le graphite et le jaune moutarde.

Pour la petite histoire,  et comme l’adage le dit « l’amour fait parfois bien les choses ». Alors, saviez-vous que la société Esprit a débuté dans les années 60 grâce à une belle histoire d’amour ? Un couple fusionnel qui partageait une passion commune pour la mode et la nature a créé une des plus grandes marques de mode au monde. C’est comme ça que la marque Esprit est née.

Sur le site eshop de la marque, on peut se composer des looks grâce à une vitrine en choisissant des hauts/robes, des jeans/bas et des chaussures/accessoires. On peut changer de mannequin et de coiffures (option futile  ou utile ? je n’ai pas encore décidé).

L’application est vraiment bien fichue, de quoi savoir si une pièce s’accordera avec une autre. De quoi avoir un total look qui sortira de l’ordinaire.

Voici un petit florilège de mes tenues favorites (casual, élégante ou coconing)

Pull maille jersey à motif léopard 49,99 € / Jeggins strech 39,99 € / bottins tendance + zip 49,99 €

Pull-over doux à rayures en lurex 59,99 € / pantalon en coton strech 24,99 € / Bottines en daim compensées 89,99 €

J’ai définitivement craqué pour le pull maille jersey à motif léopard, qui va sûrement atterrir dans ma wishlist 2014.

Et vous, pour quelle pièce avez-vous craquée ?

Rendez-vous sur Hellocoton !