Mon timbre à moi (billet sponsorisé)

28 Nov

L’autre jour, j’ai découvert le concept des timbres personnalisés. C’est un peu la révolution pour les enveloppes, vous voyez.

En quelques coups de souris et de claviers, on personnalise comme bon nous semble nos enveloppes. Une envie de fleurs pour envoyer une lettre à votre bien aimée ? Une envie de vacances pour envoyer une lettre à votre famille ?

C’est possible ! Si, si, je vous assure.

Pour cela, c’est simple avec MonTimbraMoi on peut désormais personnaliser ses timbres postaux en quelques clics. Et qui plus est, en quelques minutes.

À l’heure, où l’on peut désormais tout personnaliser, La Poste permet d’apporter sa petit touche personnel à ses enveloppes pour envoyer lettre d’amour, faire-part, lettre de remerciement, lettre à mamy, ou que sais-je encore.

Pour réaliser ses timbres postaux, c’est simple, il suffit de se rendre sur le site MonTimbraMoi, de choisir la photo, de la télécharger sur la plateforme, et de zommer, recadrer, effectuer des rotations ou d’ajouter des décorations pour donner une touche originale à son timbre.

J’ai eu la chance de tester ce service, et j’ai choisi d’utiliser une photo de ma sœur et moi-même lorsque nous étions petite (mais où suis-je sur la photo, droite ou gauche ?). Je  l’ai modifié auparavant avec PhotoFiltre en utilisant un filtre « Encre de Chine ».

J’avoue que j’ai longtemps hésité sur le choix de la photo. Je crois que c’est ce qui est le plus long pour personnaliser ses timbres.

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La wishlist de Noël.

31 Oct

Cher Père Noël,

Comme chaque année depuis que je sais écrire, et ça fait un drôle de tas d’années,  je prends ma plume et mon encre (le stylo bille n’est pas aussi distingué qu’une plume et de l’encre, vous voyez ?) pour vous écrire ma énième lettre.

Tout d’abord Père Noël, je voulais vous dire merci pour cette année. J’ai vraiment été sage. Je continue toujours mes études (vous avez tout suivi depuis là-haut ? parce que c’est un peu compliqué et subtil…).

J’espère juste que l’année 2012 ne nous sera pas fatale comme l’avait prévu les Mayas.

Sans transition, aucune, j’ai fait une ébauche des cadeaux que j’aimerai avoir si c’est possible :

♥ un diffuseur d’huiles essentielles

♥ le coffret Happytime « Ateliers Duo – Nord-Est »

♥ le livre La croisière de Noël, de Mary et Carol Higgins Clark

♥ de quoi m’amuser sur ma DS rouge : le jeu « Leçons de cuisine »

♥ de quoi m’occuper devant l’ordinateur : le coffret DVD de Gossip Girl de n’importe quelle saison

♥ du petit électroménager (en ce moment je fantasme sur tout ce qui est électroménager en fait)

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ravioles poêlées sur un lit de salade et sa garniture.

29 Oct

L’autre jour, j’ai reçu le 4ème colis de la part de monbento. J’ai eu la joie de découvrir qu’il contenait la lunchbox appétit orange qui peut accueillir tous types de salades.

Elle se compose d’un grand compartiment pour le plat principal, d’un petit compartiment triangle amovible (très pratique pour séparer les aliments chaud et froid ou alors pour les chips, les croutons à salade…), d’un récipient à sauce, d’une fourchette et d’un couvercle transparent étanche avec joint en silicone et repose sauce.

La lunchbox se décline en blanc et désormais en noir. J’avoue que je suis un peu envieuse car la lunchbox noir (clic clic) est vachement plus classe. Vous ne trouvez pas ?

Et pour le côté pratique, elle passe au micro-ondes et au lave-vaisselle.

Pour inaugurer la lunchbox, j’ai eu envie de cuisiner des ravioles.

Pour la petite histoire, j’ai eu un peu de difficulté à dégoter un paquet de ravioles, et en temps que grenobloise c’est assez dur gustativement parlant de ne pas en trouver de partout (même firefox s’y met en voulant corriger le mot ravioles en raviolis… tsss !)

J’ai voulu innover quant à ma façon de cuisiner les ravioles. D’habitude je les fais cuire de manière conventionnelle, je les fais cuire une minute (pas plus) dans de l’eau bouillante légèrement salée ou pour être un petit plus originale on peut les cuisiner en gratins ou même en quiche.

Mais j’ai récemment découvert que l’on pouvait poêler les ravioles. Si si. Vous n’allez pas être déçu du résultat.

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La wishlist du lundi #1

24 Oct

Hier, j’ai passé mon après-midi à lézarder sur la toile : blogs, boutiques, et j’en passe et des meilleurs.

Honnêtement et pour tout vous dire, je n’ai pas culpabilisé de ne pas avoir mis le nez dehors, car le froid automnal me donne uniquement l’envie de rester à l’intérieur bien au chaud.

À la base, je bullais sur internet car j’étais à la recherche de la paire de bottes idéale ou de bottines.

Puis j’ai atterri sur la boutique Bird on the Wire. Ne me demandez pas comment je m’y suis prise pour arriver là-bas, je ne saurai pas vous l’expliquer.

C’est sûrement une attraction irréversible. Je finis toujours irrémédiablement sur cette boutique. Il suffit que j’ouvre la page de la boutique en ligne, et je n’ai qu’une seule envie : tout acheter !

Bird on the Wire, vous connaissez ?

C’est  une boutique qui recèle d’objets farfelus, d’objets déco, des bijoux, de la papeterie ou encore des accessoires en tout genre.

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La luminothérapie, un igloo & moi.

10 Oct

J’habite désormais depuis plus de deux ans, dans les sphères polaires du Noooord de la France.

Je porte des moufles, un bonnet et un cache-nez en hiver.
Sachez que j’habite même dans un igloo.

Je brave le froid et des températures inimaginables pour aller étudier. Et en hiver, mon moral est plutôt en berne qu’autre chose. Vous voyez.

Sauf qu’en réalité, ce n’est pas vraiment ça. J’exagère souvent mes propos quand il s’agit de raconter ma vie dans le Nord, pour embêter quelque peu ma famille qui y croit (parfois) et pour m’amuser des clichés.

Toujours est-il que lorsque l’automne pointe le bout de son nez, la dépression saisonnière (ouh le vilain mot) débarque aussi vite que le soleil est parti. C’est le début de la fin, il fait encore nuit lorsque l’on se réveille et il fait déjà nuit lorsque l’on rentre à la maison. Les journées rapetissent, c’est un lien de cause à effet. Et avec tous ces changements saisonniers, on n’est pas forcément dans notre assiette.

Malgré que l’automne soit ma saison préférée (avec le printemps), j’avoue que parfois le soleil me manque… atrocement. Difficile de garder le moral avec le soleil qui joue à cache cache avec le noir.

Et c’est d’ailleurs pour ça, qu’en 1903 on créa la luminothérapie. Enfin « on », c’est plutôt à Niels Ryberg Finsen que revient tout le mérite. Il a d’ailleurs été récompensé par le prix Nobel de médecine.

La petite interlude historique est terminée, revenons-en à nos moutons. La luminothérapie késako ?

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Page 10 sur 66« Première...9101112...2030...Dernière »