J’ai survécu au test du diabète gestationnel.

22 Juin

diabetegesta

Il y a quelques semaines déjà, j’ai subi le dépistage du diabète gestationnel « prématurément ». Normalement, le dépistage se fait autour de la 22 et la 26ème semaine de grossesse.

J’ai passé ce test à 18 semaines de grossesse, car lors de ma première prise de sang de contrôle, mon taux de la glycémie à jeun était vraiment limite. Ma gynécologue a donc souhaité faire ce test précocement, histoire de mettre en place un régime alimentaire le plus tôt possible si le test se révélait positif. Elle m’a même demandé si j’étais bien à jeun le jour de la prise de sang.

J’ai donc subi une Hyperglycémie Provoquée par Voie Orale, c’est à dire que l’on fait une prise de sang pour calculer le taux de glucose dans notre sang à jeun, puis après avoir ingéré 75 grammes de glucose pur (je reviendrais plus tard sur le goût infâme du Glucomédics), on recalcule le taux de glucose à H+1 et H+2 au travers de deux nouvelles prises de sang.

Vous l’avez bien compris, on m’a piqué trois fois au total.
Même pas peur.

Le réveil

Réveillée à 7h30, oublié le petit-déjeuner de champion, je me brosse les dents en vitesse en évitant d’avaler de l’eau ou du dentifrice. Je ne veux surtout pas fausser les résultats de la prise de sang. Je file au laboratoire d’analyses médicales.

Le laboratoire

J’arrive au laboratoire un peu avant 8h00 et repère de loin la salle d’attente bondée, mon ventre commence à crier famine et à priori je ne suis pas prête avant de pouvoir boire ou manger.

Une demie heure après mon inscription au secrétariat, un laborantin m’appelle pour la 1ère prise de sang (à jeun donc), m’explique le processus, me pique, me donne la boisson Glucomédics à boire en moins de 5 minutes, qu’il décrit comme du soda aromatisé orange très très sucré. Puis enclenche une minuterie pour pouvoir me piquer dans une heure.

Je retourne en salle d’attente et me trouve deux compatriotes d’HPVO. Je bois la satanée boisson, en moins de 5 minutes montre en main. C’est vraiment écœurant, la boisson est pâteuse en plus !

L’attente

Je trouve le temps long, je n’ai pas la force de lire le livre de Mary Higgins Clark que j’avais amené dans mon sac, car j’ai le tournis.

Puis vient la 2ème prise de sang et la 3ème au bout de 2heures d’attente interminable.

Je sors du laboratoire, il est 11h30, je me jette sur une brique de jus d’orange que j’avais glissé dans mon sac et une briochette aux pépites de chocolat.

Je me sens déjà beaucoup mieux !

Les résultats

Ils tombent plus tard dans l’après-midi… Ouf je ne suis pas sujette au diabète gestationnel, mon corps a bien régulé le glucose.

Plus de peur que de mal donc !
La suite au prochain épisode…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire

Ajoutez votre prose

^^ >_< ;) :shsh: :pirate: :p :o :nul: :mmh: :hum: :honte: :grr: :euh: :dodo: :chut: :bien: :beurk: :argent: :D :@ :/ :( :$ -_- (l) (h) (a)