Marionnaud fête la Saint Valentin (concours sponsorisé)

5 Fév

Fêter la Saint Valentin ou ne pas fêter la Saint Valentin, telle est la question…

Et pour tout vous dire chez nous, on n’est plus vraiment du genre à fêter la Saint Valentin. Tout commença au début de notre histoire d’amour, pour notre première Saint Valentin, on s’est envoyé une lettre d’amour endiablée et enflammée (presque inflammable). Je l’ai tellement lu et relu qu’à force, je commençais à la connaître par coeur. C’était l’amour fou. (air de violons)

Puis pour notre deuxième Saint Valentin (ou la troisième), je lui ai envoyé une lettre (toujours enflammée et endiablée) ainsi qu’une boîte de chocolats. Sauf que. Ben oui, il y a forcément un hic. MonsieurGruyère, lui, avait totalement ommis la fête des amoureux. Je l’ai eu mauvaise pendant quelques jours, je peux vous le dire.

Alors maintenant on est plutôt du genre à boycotter la Saint Valentin (et la Saint Glinglin). On se dit que c’est une fête commerciale, qu’on en fait un raz- de-marrée à la télévision, à la radio et aux informations, qu’on n’a pas besoin du 14 Février pour se prouver notre amour. (excuse totalement irrecevable, je le confesse)

Mais qui refuserait de recevoir un joli cadeau, je vous le demande. Hein, qui ? Certainement pas moi. (attention, message subliminal)

Alors quand Marionnaud propose des coffrets cadeaux, et bien moi je craque littérallement.

Je craque pour le coffret cadeau Amor Amor de Cacharel
(Eau de Toilette  vaporisateur 50 ml et son mini-gloss 7 ml) :

Et je craque pour le coffret Lancôme pour avoir des yeux de biche
(Mascara Hypnôse, son petit crayon Khôl noir & son démaquillant Bi-Facil 30 ml) :

CONCOURS

Racontez-moi dans les commentaires votre meilleure Saint Valentin ou votre pire Saint Valentin. Vous avez jusqu’au 14 Février 23h59. Le commentaire, qui m’aura fait le plus rire et/ou me rouler par terre, gagnera un bon d’achat de 50€ offert par Marionnaud. À vos souris !

Ceci était un article sponsorisé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

43 commentaires

  1. Touwity 5 février 2010 at 13:47 #

    Je m’excuse pour les deux horribles fautes dans mon billet (omMis et littéralLement) mais je ne peux plus les modifier. :grr:

  2. @zaza 5 février 2010 at 14:05 #

    la pire saint valentin je crois c’est quand tu t’attends à recevoir un cadeau (plein d’amour normalement) surtout que tu as vu le paquet : il est énorme ! tu trépignes ,tu es impatiente, tu imagines tout et n’importe quoi ,tout mais sauf ça …
    quand tu l’ouvres et que tu découvres un aspirateur ou un robot ménager tu es sur le cul! tu comprends pas : ton chéri n’a apparemment pas reçu tous les indices quant au cadeau que tu voulais recevoir!
    et alors quand chéri te dit  » alors t’as pas envie de l’essayer ?, t’as juste envie de pleurer …
    chouettes cadeaux de saint valentin!
    et celle qui arrive rien que d’y penser j’ai peur !

  3. Samarian 5 février 2010 at 14:09 #

    >_< j’en ai marre de ces concours, j’ai toujours passé ma saint valentin seule et donc je ne peux pas participer à chaque fois.

    (en mode raleuse la ^^)

  4. Krolett 5 février 2010 at 14:11 #

    Je n’ai jamais été gâtée à la saint Valentin : entendre 0 cadeau, nada, même pas un tout pourri qui ne me sert à rien et qui pourrait occasionner un semblant de dispute qui aboutirait à un calin de réconciliation, non! C’est toujours moi qui offre et comme l’homme a des instincts primaires j’opte pour un truc facile qui lui fera plaisir à tout les coups : un truc à manger (chocolat, gâteau,… c’est fou comme les patissiers et chocolatiers sont inventifs avec les codes rouge et coeur!).
    Il y a deux ans j’ai changé mais quelle erreur! 100Drine avait sorti une de ces fameuses boîtes pour la Saint Valentin : la boîte à cochonneries remplie par les soins de Mr Manix. Je suis partie toute contente avec ma boîte sous le bras espérant faire plaisir à l’homme. Résultat : câlins nuls car trop d’accessoires tue le calin + questions existencielles de l’homme (qd ça touche à leur virilité, on est mal) sur la raison dudit achat.
    Moralité : quitte à savoir qu’on n’aura pas de cadeau, autant se rassurer en se disant qu’on pourra piocher dans la boîte à choco.

  5. Petite Fée 5 février 2010 at 14:46 #

    Ma plus belle et surprenante saint Valentin a été celle qui a couté le moins cher à mon chéribibi.
    Je m’étais plainte qu’il ne m’avait pas dit assez qu’il m’aimait dans la semaine.
    Le soir de la Saint Valentin, il est venu me chercher à la gare. A savoir, quand on passe devant la gare en train, au retour, on voit le parking.
    J’étais toute contente et excitée (pas sexouellement…mais quoi que) de le retrouver.
    Quand je me suis levée et ai regardé par la fenêtre du train pour l’apercevoir, ce n’est pas lui que j’ai vu dans la voiture mais un énorme carton posé à plat prenant la place du pare brise avec écrit dessus en grand et rouge « JE T’AIME ».
    J’ai trouvé ça magnifique et tellement beau !

    D’ailleurs, j’ai conservé précieusement le carton.
    Et c’est cet homme que je vais épouser l’année prochaine !

  6. TardisGirl 5 février 2010 at 15:45 #

    Décidément je n’ai pas de chance avec ce concours car j’ai jamais fêté la Saint Valentin. Ca mérite une consolation :p ?

  7. miss Julie 5 février 2010 at 17:43 #

    Allez, je tente.

    Cette histoire s’est déroulée il y a un bail, mais, crois moi, je ne suis pas prête de l’oublier.
    Un week end de rêve en amoureux, qu’il m’avait dit.
    « Ce sera magique…féérique… » Tu parles!!;-)

    Arrivés à l’aéroport, un vendredi vers MIDI, tout se présentait pour le mieux. J’appris que mon amoureux du moment m’avait organisé un super week end à Istambul. Je trouvais ça hyper chouette, d’autant plus que l’on ne se connaissait que depuis 3 ou 4 mois.
    Seul Hic au programme, l’avion n’a décollé que le lendemain à 6HOO !! (véridique). Une vraie galère!!!!
    Les passagers qui avaient des enfants, ont eu droit à une nuit dans un hôtel proche de l’aéroport. Nous, on a dû se contenter d’un banc…et d’un sandwich, généreusement offert par la Compagnie charter.(Pour le coté romantique, avoue qu’on a fait mieux.;-))

    Heureusement que le week-end était programmé pour 3 jours… On s’est rattrapé la 2ème nuit.;-)

    PS: Depuis, dès que j’entends le mot « charter », j’ai le poil qui se hérisse.
    PS2: Good luck pour ton message subliminal.

  8. rozdsabless 5 février 2010 at 17:43 #

    Moi comme je suis toujours célibataire au moment de la saint valentin (oui je crois qu’on ma jetée un sort, un truc vaudoux ^^) je m’oblige à toujours faire quelque chose, (nan je ne reste pas au fond de mon lit à me larver devant un film à l’eau de rose et à me goinfrer de glace!).
    Je me fais toujours « belle », la case maquillage est obligatoire ,je m’habille bien, et on sort entre copines. Et une chose est sur c’est que les mecs qui sont de sortis ce soir là sont célibataires!!! Et qui sait… ^^

  9. lolita 5 février 2010 at 19:15 #

    Coucou !!
    moi je vais raconter ma meilleur St Valentin !

    Le matin, tout commence bien j’ai droit a un bon chocolat chaud, croissant … le tout apporté au lit … bref tout pour me sentir comme une vraie princesse !! et là , le livreur sonne à la porte et mon je suis toute contente car je crois que c’est le cadeau que mon valentin ma acheté !
    Il revient avec 3 énormes bouquets de fleurs ! Mais à ce momant là, je me rend compte qu’il y a un truc qui cloche : il boude !!??
    il me dit : « Alors comme ça , je ne suis pas le seul ??? ! Premier bouquet : A ma bien aimée, deuxième bouquet : A mon amour , troisième bouquet …est ce que tu peux m’expliquer ce qui se pase ?  » Enervé, il a tout jeté par terre et il est sortit prendre l’air .
    Un heure plus tard, mes amis me téléphone et m’explique la blague qu’ils m’ont fait …c’est bien marrant pour eux , mais c’est une catastrophe pour moi !!!
    Finalement j’explique tout à mon chéri et tout est reglé . Le soir il m’offre mon cadeau : un immense carton tout emballé. Je l’ouvre et à l’interieur il y a un carton plus petit; je l’ouvre et il y en a un autre; je l’ouvre encore …etc au final, je me retrouve avec une minuscule boite ! Je l’ouvre et là mes yeux pétillent : il y a un merveilleux bracelet entière recouvert de diamant !

  10. emanu124 5 février 2010 at 21:07 #

    Aaaah non. La Saint Valentin ne passera pas par moi..

  11. elle-dante 6 février 2010 at 4:06 #

    J’avais 8 ans et il y avait ce Stéphane, un p’tit gars aux cheveux ébouriffés et aux dents manquantes qui était amoureux de moi. Enfin, c’est ce que ma copine Noémie m’avait répété, l’ayant elle-même entendu de le bouche d’Elodie. Moi, je n’avais d’yeux que pour le beau Nicolas. Et, je detestait entendre qu’un garçon était maoureux de moi. ca me faisait rougir jusqu’aux couette. En plus, je le trouvais même pas mignon, celui-là.
    Pourtant, ce matin de la Saint-Valentin 92, il m’a offert un paquet de bonbons devant toute la classe. Il faut dire que son père était boulanger. Je suis devenue écarlate, j’ai ronchonné, mais il insistait. Du coup, j’ai mangé tous les bonbons à la récréations en deux minutes chrono. Hors de question d’avoir à subir les moqueries des copines et les taquineries de ma maman en rentrant avec à la maison. Résultat: une bonne crise de foi, un Stéphane conquis qui m’a collé toute l’année et un Nicolas qui ne m’a jamais plus regardé. J’ai appris des années plus tard, au lycée, de son propre aveu, qu’il avait bien le béguin mais il ne voulait pas faire de peine à son copain Stéphane. GRRRRRRRRRR

  12. Athena 6 février 2010 at 12:59 #

    Sur les autres blogs où j’ai joué j’ai raconté ma pire St Valentin avec un ex con et la meilleure avec mon chéri actuel…Mais tu sais quoi, je suis sûre que ma meilleure St Valentin va être celle à venir…on a de très gros soucis d’argent donc pas de cadeau…on va juste passer la journée tous les deux en amoureux, avec des films, du thé, la couette et le soir un bon repas maison…Et je suis sûre que ce temps que l’on va passer ensemble sera bien plus précieux que tous les cadeaux et diamants du monde…D’autant plus que c’est notre dernière St Valentin en « célibataires »…on se marie en août !!

  13. rouaultmarie 6 février 2010 at 14:06 #

    coucou, alors pour moi la saint Valentin c’est symbole d’amour et romantisme. peut importe si je l’ai passé auparavant de nombreuses fois seul, je n’ai que 20ans en même temps. Mais pour l’anecdote, dès que j’étais pas en couple a l’occasion de cette fête, je le passé avec ma meilleure amies, un bon repas, des bonbons devant » le temps d’un automne » a pleuré devant ce film d’amour, en toute franchise j’adoré cette date. Mais depuis 3 ans j’ai un petit homme a mes cotés, j’en étais raide dingue au lycée, mais pendant 1 ans il ne me voyait pas,pas dans la même classe, il avait ses potes,sa moto, puis cette fille qui lui tournait tjrs autour bref… puis a l’occasion d’un voyage de classe on s’est rapproché, et gros coup de foudre ( pour lui car pour ma part ca fesait plus d’un an). tout ca pour en venir au fait qu’on est ensemble depuis le 12 avril 2007. quel rapport avec la saint valentin? ba simplement le fait que le 14 fevrier de cette année la j’ai fais un voeux en priant le ciel qu’a ce fameux voyage de classe ou nos 2 classes partaient ensemble on sortirait ensemble sinon j’oublié ce si beau Loic. et puis dès le premier soir je l’ai embrassé, et puis c’était fait. Depuis j’estime que cette fête est magnifique, outre le fait qu’elle soit très convoité par les commerçant, pour moi, une jolie lettre, un repas télé, un resto, un beau cadeau, peut m’importe tant qu’il y pense et qu’il est avec moi.
    Le plus beau sentiment est l’amour et de se sentir aimé. donc le 14 fevrier, jolie tenue, jolie maquillage et tout sera parfait.

    bonne saint valentin a vous toute
    marie
    ps: JE TAIME MON LOULOU <3

  14. didille 6 février 2010 at 14:47 #

    (l) (l) Mon meilleur souvenir de St Valentin, c’est celui que je n’ai pas encore vécu, c’est celui où je serai tellement, époustouflée, émue et émerveillée qu’il sera jusqu’à, qu’il se produise, complètement impossible à imaginer. (l) (l)

  15. Mlle A 6 février 2010 at 17:10 #

    la st valentin que je n’oublierai pas c’est la première que nous avons passé ensemble avec mon homme. Notre resto préféré, un dîner à tomber et un cadeau plein de sens ! Nous avons eu, sans se consulter la même idée, un anneau pour prouver à l’autre notre envie de l’engagement et notre sensation de bien-être dans notre couple. Quand tu ouvres le paquet et qu’il te dit, cet anneau a un sens qui nous appartient et que tu sais que tu lui offres la même chose. Tu sais que tu es sur la même longueur d’onde et que pour une fois c’est le bon !!!
    A savoir, que depuis il y a eu trois occasions, où l’on s’est offert exactement la même chose ! c’est mignon !!!

  16. BBW 6 février 2010 at 17:14 #

    (l) Mon meilleure souvenir est celui d’une Saint Valentin toute simple, avec un repas en amoureux, dans une petite pizzeria, avec la totale : la fleur, la bougie, les yeux dans les yeux, nos mains entrelacées et rien d’autre qui n’existe autour ! Et cerise sur le gâteau, l’échange du petit cadeau avec un budget maximum fixé à 20 francs, et sans limite pour la créativité et l’attention ! La toute petite attention chargée de symbolise qui montre à quel point celui que vous aimez vous connait bien et fait attention à vous. C’était bien….ha la la !

    (l) (l)

  17. celine 6 février 2010 at 18:52 #

    Mon pire moment de saint Valentin c’est quand tu te fait belle pour rejoindre ton chéri, avec qui tu sors depuis deux ans et qui à 20 minutes du rdv t’appelle en te disant que c’est terminé notre histoire! du coup j’lai passé au lit a pleurer!

  18. Anaïs 6 février 2010 at 21:42 #

    14 février. Il est là, il m’attend. Je le rejoins.

    Il a parlé d’aller au resto. Nous voilà partis dans les méandres de la grande ville. Il me dit avoir repéré quelques endroits sympas, mais, étrangement, il n’a rien réservé et n’en retrouve aucun. Je suggère un Mac Do, devant lequel nous passons, il me pousse des cris de porc frais (cris d’orfraie) : « ça va pas non, tu mérites mieux ». Après deux heures de marche sous la pluie, nous nous retrouvons donc à manger un sachet de frites mayo dans un fritkok local. Le comique de la situation me plait. Et me plairait d’autant plus s’il revêtait ce petit côté romantique digne d’un 14 février. Manger des frites en charmante compagnie vaut tous les cinq étoiles du monde. Mais point de charmante compagnie ici. Seul le comique de la situation me plait. Lui, je l’appellerai Gaston, ne me plait pas, mais alors là pas du tout. Mais les choses sont convenues, c’est une simple sortie amicale. Tout est clair. Je regrette d’avoir accepté ce rendez-vous un tel jour, dédié aux amoureux. Je pressentais que ça serait la catastrophe absolue.

    Il pleut, j’ai froid, je suis fatiguée, je ne digère pas mes frites. La soirée est d’un ennui mortel.

    Direction le théâtre. J’enlève mon manteau. Sa langue dégringole sur le sol et il s’exclame, en voyant ma tenue somme toute d’une banalité à faire peur, « oooh laaaa laaaa » (my god qu’elle est sexyyyyy). Je pense « oooh laaaa laaaa » (dans quelle guêpier je me suis fourrée). Les places sont situées derrière un pilier, on ne voit pas la scène, là-haut, au 53e balcon. Ici aussi, la situation est d’un comique. Petit coup de chance, on nous rétrograde de force au 31e balcon, on voit enfin quelque chose.

    La pièce tarde à commencer. Gaston tente en vain d’entretenir la conversation. Etrangement, moi qui ai un sens de la répartie et surtout une conversation intarissable, je ne trouve strictement rien à dire. Il a beau aborder les sujets qui me font réagir au quart de tour : les séries télé, les années 80, je n’ai pas l’envie de parler. Je me sens molle. Gaston au féminin. Ou, comme dirait Magdane « Elle est tellement molle Anaïs que quand elle marche, son ombre la dépasse ». Gaston m’inonde de compliments, ah que je suis la plus belle, ah que je suis la plus intelligente, ah que cette coiffure me va bien, ah que je suis fabuleuse. Je suis très mal à l’aise. Car incapable de retourner les compliments. Ce gendre idéal caractérise tout ce qui me révulse chez un homme : un caractère mou, un physique mou, un discours mou. Cette mollesse permanente m’anéantit petit à petit. Pourtant il fait des efforts. Ça doit lui en coûter, d’avoir organisé cette petite sortie, lui qui ne quitte jamais papa-maman sauf pour aller pointer au chômage (mais pointe-t-on encore de nos jours ?). Je fais un effort surhumain pour répondre à ses questions, entretenir un tant soi peu un semblant de conversation, et je me demande incessamment « mais qu’est-ce que tu es venue faire ici ! ».

    Je n’ai rien à lui reprocher, il pourrait être parfait, mais pas pour moi. Enfin parfait… y’a juste un petit bémol, enfin deux : il a la main moite et l’haleine fétide, style haleine de vieux mouton. Ceci explique peut-être cela. A chaque fois qu’il me parle, je reçois une bouffée d’anti-fébrèze en plein visage. Il doit s’alimenter exclusivement de tofu, c’est pas possible autrement. Et je suis d’une sensibilité exacerbée aux odeurs. Moi qui repère à mille lieues une collègue qui a mangé de l’ail l’avant-veille, qui succombe à la moindre goutte de transpiration putride, je vis un moment d’horreur. D’autant que, sous mon charme, il envahit régulièrement mon espace vital corporel pour se rapprocher tant que faire se peut. J’ai beau mettre ma jambe bien tendue pour maintenir une distance, il la contourne et parvient à me parler avec le visage proche, hyper proche du mien. Tellement proche que je distingue nettement la plaque dentaire collée gluée partout. L’évanouissement est proche, lui aussi !

    Lorsqu’enfin il me prend la main, la moiteur finit de provoquer mes vapeurs. Les mains moites, c’est la cerise sur le gâteau. Je n’en peux plus, mais je tiendrai le coup.

    Nous nous retrouvons en tête-à-tête après le pestacle. Moment de solitude. Blanc interminable. Il me regarde d’une drôle de façon, mélange d’admiration du chien devant un os et de vénération d’un disciple devant son gourou. Je ne trouve rien à dire. Moi qui parle tant, qui peux être lancée sur n’importe quel sujet, mon cerveau semble définitivement mort. Un trou noir. Que dire ? Que faire ? Je rêve du fond du cœur d’être téléportée là, tout de suite, chez moi, devant ma bonne vieille TV qui a bien plus à me raconter que lui.

    A minuit, ou presque, il tente de m’embrasser. Mais je ne suis pas Cendrillon, je n’ai aucun espoir qu’il soit mon prince. Et je ne veux me risquer au bisou de la gousse d’ail. Je le repousse, totalement estomaquée, « ben, et notre sortie amicale ? », et je m’enfuis en courant. J’ère dans la ville inconnue à la recherche de la gare. Il pleut. Il vente. Je pleure de rage. Quelle soirée !

    J’espère juste n’avoir pas perdu ma pantoufle de vair en route, sinon la galère, il risque de me retrouver et de me proposer épousailles !

  19. eloise 6 février 2010 at 22:49 #

    ma pire saint valentin:

    mon copain (de l’époque) était décidé à me demander en mariage. Moi, je savais qu’il voulait me faire sa demande et je savais que je n’étais pas sure d’accepter.

    le cadre: un superbe resto gastronomique en irlande…
    en fait, j’ai tellement appréhendé le terrible moment où ça arriverait que j’ai passé toute la soirée aux toilettes à vomir…

    j’ai à peine gouté aux plats, j’ai passé la soirée aux wc , mais j’ai évité une déclaration ce soir-là…. bon, évidemment ce n’était que partie remise. grrh…

  20. fifi 7 février 2010 at 12:42 #

    moi,mon chéri n’aime pas la saint valentin,ni aucune autre célébration d’ailleurs.Il oublie toutes les dates d’anniversaire alors lui demander de se souvenir et de feter la saint valentin:c’est juste impossible!
    La seule fois ou il m’a offert un bouquet de fleurs c’est son ami qu’il l’a achete à sa place.Et oui monsieur n’a pas le temps….pathetique.

  21. Johanna 7 février 2010 at 16:22 #

    tu veux parler de cette fois où, croyant m’offrir une jolie bougie dont la cire fondue sert à masser (plutôt soft et romantique), je me suis retrouvée avec flipper le dauphin bleu vibrant qui fait eurk eurk ?
    –> ils s’étaient trompés sur le site de vente-privée où il avait passé commande et le cadeau étant arrivé avec emballage, mon chéri n’avait pas vérifié ^^
    Tu aurais vu ma tête…et la sienne ! :twisted:

  22. cranemou 7 février 2010 at 16:36 #

    ouh, moi j’en ai une , les doigts dans le nez!

    C’était il y a 3 ans. La saint Valentin apprchait à grand pas et j’imaginais déjà Tony qui se masturbait le cerveau en se demandant ce qu’il allait bien pouvoir inventer pour me faire plaisir.
    Lui qui est tellement attentionné, plein d’amour et de romantisme, à côté, la vie de la Belle au Bois Dormant c’est l’histoire de Princesse Sarah. La preuve? Le jour de mon retour de la maternité, après 8 longs jours allitée et sondée, il m’a demandé, de son air le plus mielleux: « qu’est ce qu’on mange ce soir? ».
    Donc, pour cette Saint Valentin, je m’attendais à au moins autant d’attention de sa part.
    Le jour arrive. Mes collègues trop curieuses me demandent ce que je pense trouver en rentrant chez moi. Je épond « une demande en mariage »…pour rire, évidemment, ça fait longtemps que j’ai arrêté de croire que Tony savait ce que c’était que de me faire une surprise.

    Après un repas digne de la fête des amoureux: pâtes à l’ail pour une haleine fraîche et glam, on s’en grille une à la fenêtre, tous serrés parce que c’est plus une meurtriere qu’une vraie fenêtre. Et là, contre toute attente:

    « Tiens, si tu veux, on pourra se marier en 2008 »
    « … »
    « … »
    « ok »

    Romantique je vous dis ce Tony! Jusqu’au bout!

  23. Elizabeth 7 février 2010 at 17:12 #

    Le pire cadeau qu’on m’ait fait ? une bouillotte aux noyaux de cerises, pour que j’arrête de coller mes pieds glacés à lui! (et le pire, c’est que je l’ai épousé!) (heureusement, il est parti finalement!) :bien:

  24. ChristineD 7 février 2010 at 19:03 #

    Saint-Valentin, fête de l’amour,
    Heureuse, je descend au bourg,
    Mon chéri m’attends, assis sur un banc,
    Et je m’approche de mon prince charmant.

    Que vois-je, un costume flambant neuf ?
    Arrivés au resto, une bonne pièce de boeuf,
    Du pain, du vin, du boursin, pas très romantique…
    Il approche sa bouche, j’approche mes zygomatiques :

    « – Bon chérie, je t’ai emmenée ici parce que…
    – Pas un mot, je ferais ce que tu veux !
    – De quoi tu parles, je voulais demander si…
    – Je t’écoute mon amour chéri !
    – Je peux acheter la nouvelle Mercedes ?
    – C’est comme ça que tu traites ta gonzesse ? »

    Vous l’aurez compris, chéri avait complètement oublié
    Qu’il était jour de choyer sa Dulcinée !
    Ni une, ni deux, on retourne sur Paris,
    Je l’envoie sur le canapé, et moi dans mon lit !

  25. laly 7 février 2010 at 23:46 #

    Bon véritablement je n’ai jamais fêté la st valentin, à mon grand regret!! Et quand j’habitais chez mes parents, ca sonnait toujours ce jour là, mais c’était pas pour moiiii ( jamais
    Lily (ma soeur) recevait toujours un bouquet, de son petit copain de l’époque, et comme moi je ne recevais rien, ben ma maman, elle venait plus tard dans la journée, pour me donner une rose, elle pensait certainement que j’étais pas bien et triste, et pour cause ma soeur avait des bouquets et pas moi. Du coup ma maman me ramène toujours une rose ce jour là. Elle est super mimi non?

  26. cat 8 février 2010 at 11:46 #

    Ma pire St Valentin, je ne suis pas prete de l’oublier !
    Je venais de prendre la 4 voies et je me suis retrouvée sous une pluie torrentielle avec des essuies-glace totalement bloqués. j’ai alors du me déporter sur le bas-côté, puis ma voiture a glissé dans le fossé et en sortant je me suis retrouvée dans la boue à faire du stop pour retrouver mon amoureux, totalement trempée, dans ma belle robe toute sale, glamour au possible… Il a rit et m’a dit qu’il ne fallait pas oublier ma voiture qui risquait de se retrouver en pièces détachées toute seule dans le fossé ! Ah, ces hommes, tous des sauveurs au grand coeur, non ? Bilan : 10 ans plus tard je suis toujours avec mon Valentin et je le fais apparemment toujours rire.

  27. nessa 8 février 2010 at 15:36 #

    en vue de la saint-valentin on avait organisé une réunion sex toys avec des copines; biensûr tous les hommes étaient censés être occupés ailleurs…..et voilà que le mien arrive parce qu’il avait oublié ses clés de voiture; je ne vous raconte pas sa tête en me voyant avec le truc entre les mains lol du coup on n’a pas testé ces bidules mais c’était tout de même très bien sans :D

  28. Lunocre 8 février 2010 at 17:06 #

    Mon meilleur souvenir de Saint Valentin c’est étrangement une Saint Valentin que j’ai passé seule alors que j’étais déjà en couple.
    Mon homme était en déplacement professionnel dans une autre ville et je pensais qu’il avait complètement oublié que c’était la Saint Valentin (comportement assez masculin il faut le dire).
    En rentrant du boulot le soir j’ai reçu un texto assez énigmatique de sa part (genre petite devinette). En me rendant à l’endroit (dans notre appart) indiqué par la devinette j’ai trouvé un petit mot qui m’a mené à une autre cachette, et ainsi de suite pour trouver plusieurs petits cadeaux qu’il avait caché dans tout l’appartement (et même dans la cave).
    J’étais comme une enfant, courant partout, toute excitée par l’idée de ce que j’allais découvrir.
    Ce qui m’a le plus touchée ce ne sont pas les cadeaux en eux même, mais le fait qu’il m’ait préparé tout cela en sachant combien j’adore les chasses aux trésors. C’était sa façon de me dire qu’il était attentif à moi et de me montrer son amour.

  29. S.G.Woman 8 février 2010 at 18:16 #

    Alors ma pire Saint Valentin (et avec le recul, la plus drôle). J’étais à la maison quand on sonne à la porte. J’ouvre, je vois un magnifique bouquet de roses, mes fleurs préférées…et derrière mon ex, qui ce jour-là s’était mis dans l’idée de me reconquérir…sauf que moi, entre temps, j’avais tourné la page et je sortais avec un autre, qui était justement chez moi ce soir là! :-/ Imagine la tête de mon ex et de mon mec du moment, ils ont même failli se battre. Il a fallu que je les sépare. Mon ex est parti dépité et l’autre faisait la gueule, bonjour l’ambiance! Après, la soirée n’avait plus grand chose de romantique!lol

  30. pomme C 9 février 2010 at 12:38 #

    pour moi c’est la st valentin chaque jour…des mots pour des maux…depuis ce jour, ces mots couvrent mes maux et ceux ci s’enlacent pour un amour qui nous permet de poursuivre encore et encore notre destinée. ma souffrance et mes angoisses mélangées de notre amour et de notre farouche volonté de lui dire….tu m’as eu mais tu ne me tueras pas….mots pour maux
    je t’aime
    christine

  31. Sounie 10 février 2010 at 0:00 #

    alors comme je lance aussi le concours, je joue chez toi !! ! Ma meilleure saint valentin se résume en quelques lignes : c’est quand j’ai appris que j’etais enceinte, tout simplement … J’etais sur un nuage, mon homme aussi, et tu imagines combien on a passé de temps à rêvasser, main dans la main …

  32. Malira 10 février 2010 at 11:38 #

    Ma meilleure saint-valentin a sans aucun doute été celle de l’année dernière. Ce jour là mon homme et moi travaillons très tard et nous avons donc décidé de passer notre tour et de la fêter à une autre période de l’année… J’avais complètement oublié cette histoire de la Saint-Valentin mais mon homme non.
    Un jour il m’a donc proposé d’aller se faire une bouffe dans Paris avec ses collègues (que je ne connaissais pas), mettant l’un d’eux dans le coup, il a même reçu un sms la veille pour confirmer l’heure et l’adresse du restaurant.
    Nous y sommes donc allé, mais il n’y avait pas de collègues, juste lui et moi, et m’a emmené manger dans un restaurant que je voulais tester depuis longtemps « Dans le noir » sur lequel j’avais d’ailleurs fait un article.

    Ce n’était pas le 14 février, mais la surprise fût tout de même très bonne et la soirée également! :)

  33. flo 11 février 2010 at 13:39 #

    Alors je me lance, ma saint Valentin la plus mémorrable date d’il y a deux ans.
    Mon chérie avait réservé dans un super resto grastronomique à 30 km du centre ville. Nous voila donc partie en voiture, le 14 février au soir…
    Déjà l’ambiance se corse quand mon copain m’assure connaitre la route alors que je suis persuadée de passer deux fois par le même rond-point… Je fini par le convaincre de s’arreter pour demander notre chemin mais au moment de repartir, impossible de redémarrer… Et comme si ce n’était pas assez drole, aucun réseau !! Nous sommes donc obligés de frapper à la porte d’inconnus un soir de saint valentin pour appeler une dépaneuse !!
    Nous sommes donc rentré chez nous énervés et affamés …
    A l’arrivée j’ai refoulé mon agassement et nous avons improvisé un pique nique d’amoureux dans le salon !

  34. Mélanie 12 février 2010 at 14:57 #

    Ma pire Saint Valentin est sans doute le pire moment de solitude de ma vie.

    Je suis invitée au restaurant par mon amoureux. Le dîner se passe très bien. Arrive le dessert, une tarte aux pommes, dans laquelle ma dent de devant qui est sur pivot a décidé de rester…

    J’ai eu un sourire de grand-mère tout le reste de la soirée !

  35. Ludivine 13 février 2010 at 21:07 #

    Saint Valentin, souvenirs souvenirs… Allez, histoire de se venger et d’oublier une fois pour toute, mon ex Valentin!
    S’était l’an dernier, nous étions en train de dîner dans un petit resau parisien, quartier Montmartre, romantisme par excellence mais également touristique à souhait! Mes pensées étaient vers lui, j’admirais son regard, ses yeux, nos levres se frôlaient, éclairées dans la pénombre de la salle, les chandelles étaient de rigueur ce soir là…
    Jamais, je crois que je n’avais été autant éprise de quelqu’un, bon certes je ne suis pas trop vieille, 22 ans à ce moment là!
    Il était radieux ce soir là, et me dit qu’il avait une grande nouvelle à m’annoncer…
    Arriva la fin du repas, et là il m’annonca sa « grande nouvelle »…
    J’osais secretement espérer une demande, non pas en mariage mais en fiancailles et mieux recevoir un beau bijou à cet instant (suis pas venale non, je jure)! Mais sa grande nouvelle, il m’annoncait qu’il venait de décrocher un CDI et qu’il partait dans les prochains jour pour les USA – New York afin d’exercer chez un des plus grands courtiers de la bourse New Yorkaise!
    Voilà! Aneantissement total! Plus rien à espérer! Tout un rêve, des désirs, tout se basculait, tout était anéanti en l’espace de quelques secondes! Surtout qu’aujourd’ui il est avec une petite Americaine et moi je suis resté sur ma faim… Bref la Saint Valentin, me donne un goût bien amer! Et demain, je préfère ête seule cette année!

  36. the fashion brune 13 février 2010 at 22:52 #

    Ma pire Saint Valentin, c’est à la fois la + douloureuse, la + comique et la + humiliante..
    C’était l’année passé , mon Valentin m’avait prévenu  » fais toi belle, habille toi classe, ce soir on sort « .
    Plutôt emballée, je commence à me préparer à 18h. A 20h, ça y est, Kate Moss c’est moi !!

    A 21h, mon chéri me récupère et on file dans un resto de la ville où j’habite. Au menu, saumon et noix de saint jacques arrosés d’une bonne bouteille de vin blanc.

    Jusque là, ça pourrait être la plus sympa des Saint Valentin.
    Mais c’est là où ça se corse :

    A 22h, mon chéri se noie dans mes yeux en attendant le dessert, et moi je commence à me noyer dans une espèce de douleur intense que je ressens dans le bas du dos.
    Elle est horrible et pourtant, je fains d’apprécier mon moelleux au chocolat.

    5 minutes + tard, TROP c’est TROP ! J’attrape mon apolon par le bras et le supplie de me conduire aux urgences, je n’en puis plus !
    Dans la petite salle de consultation, c’est la cata : je ne ressemble plus à rien, je suis un animal en fureur , mon maquillage coule, la très glamour chemise d’oscultation bleue laisse entrevoir le string qui m’a coûté un rein ( hum ), je transpire et je crois que je vais y rester. Bref, je fais une crise de colique néphrétique un 14 Février !!!!
    Mon copain est d’un secours non négligeable et attrape un « haricot » toutes les minutes pour que je puisse dégobiller proprement mes saint jacques ! Tandis que les infirmières m’ont déjà surnommées entre elles  » vomitos « .
    Mais le courage de mon homme est de courte durée, et après m’avoir passé TOUS les haricots, il n’est pas loin lui non plus du vidage intégrale et sort en vitesse !!

    A minuit, à l’heure où nous aurions dû nous bégoter tendrement sous la couette, avec mon string à 50 euros et mon maquillage de déesse grecque, je cesse enfin de vomir et accouche de mon minuscule calcul. Je rentre chez moi, vidée, la robe dégueulassée et la gueule sacagée…tandis que l’homme, perplexe, ne veut plus m’embrasser  » prends d’abord une bonne douche, ça va te faire du bien « .

    Alors c’est sûr, comme Saint Valentin on aurait pu faire plus glamour, et c’est donc d’un commun accord que cette année, on a décidé de rien fêter !

  37. MarieM 14 février 2010 at 12:47 #

    Alors , comme pour beaucoup d’autres pour moi la saint valentin reste avant tout une fête commerciale. L’amour on le fête tous les jours, on a pas besoin de se prouver quoi que se soit un jour particulier…
    Ca c’est le discours qu’on tient tous les ans avec mon chéri. Pas de cadeaux ? Ok, on est d’accord!
    Sauf que… sauf que l’année dernière il a eu la bonne idée de m’acheter de merveilleuse boucles d’oreille… Et que moi, je n’avais absolument rien prévu :(
    Il s’en foutait, il avait juste eu envie de me les offrir en passant devant une bijouterie.

    N’empêche, je me suis sentie assez gênée et j’espère bien qu’il ne se reproduira pas la même chose cette année (Parce que comme d’habitude, moi je n’ai rien prévu) !!

    Donc du coup, je ne suis ni vraiment pour, ni vraiment contre. On est jamais à l’abri d’une bonne ou mauvaise journée!

  38. Serafina 14 février 2010 at 12:52 #

    Mon meilleur souvenir en image , c’est plus explicite :
    http://fallengodess.net/blog-2010-02-11.jpg
    On est geek ou on ne l’est pas =D

  39. Line 14 février 2010 at 21:57 #

    Ma pire Saint Valentin… c’est quand j’ai attendu mon copain au resto pendant 2 heures toute seule. Je me suis fait des films, j’ai flippé, j’ai cru qu’il était mort et au final, quand j’ai réussi à l’avoir au téléphone,je l’ai réveillé, il avait oublié que c’était la Saint Valentin et qu’on avait rendez vous. J’étais verte…

    • Touwity 15 février 2010 at 12:29 #

      FIN DES PARTICIPATIONS, merci à toutes !

  40. Touwity 20 février 2010 at 12:07 #

    Félicitations à la fashin brune qui m’a bien fait rigoler avec son anecdote de sa Saint Valentin qui a rapidement tourné au cauchemar ;)

    Je te contacte par mail pour tes coordonnées postales afin que tu puisses recevoir le bon d’achat de 50€ ! Fais toi bien plaisir surtout ^^

Trackbacks et Pingbacks

  1. des bons d'achat de 50€ chez Marionnaud à gagner | blog concours - 6 février 2010

    […] Touwity and the city (que je remercie de m’avoir prévenu de ce […]

  2. Et ki ki a gagné??? | Le Fabuleux Destin de Noisette... - 15 février 2010

    […] chez Touwity and the city,  les Ménagères de moins de 50 ans, chez  Mikaël Cabon, Art Scape, chez Geeky & Girly, […]

Ajoutez votre prose

^^ >_< ;) :shsh: :pirate: :p :o :nul: :mmh: :hum: :honte: :grr: :euh: :dodo: :chut: :bien: :beurk: :argent: :D :@ :/ :( :$ -_- (l) (h) (a)