L’intrigue du don de sang.

17 Nov

Il y a fort longtemps (en vérité juste cinq mois), sur un coup de tête, j’ai décidé de donner mon sang pour la toute première fois.

Il faut dire qu’il y avait une récolte à une petite centaine de mètres de chez moi. Je n’avais plus vraiment d’excuse valable pour échapper au don du sang à cause de l’énorme aiguille que les infirmières vous plantent dans l’une de vos veines.

Après avoir répondu à un questionnaire et bu deux verres de jus de raisin, je vais faire la queue au deuxième camion. Il paraît que là-bas les infirmières sont plus douées quant au premier don de sang.

Soit. Je m’exécute. La queue en serpentin avance petit à petit. On me demande par ci par là, si je suis stressée. Mais non je ne suis pas stressée voyons !

C’est mon tour, je monte dans le camion et j’ai un entretien avec un Docteur avant de passer dans la deuxième salle. La doctoresse est très gentille, elle m’explique en quoi va procéder le don, quand je pourrai redonner mon sang la prochaine fois (quatre mois) etc.

Elle prend ma tension, me demande si je suis stressée. J’esquive la question et pousse la porte du don.

Deux infirmières m’accueillent, m’invitent à m’assoir dans le fauteuil de mon choix. L’une d’entre elles s’occupera de moi dans un instant. Après quelques minutes, une femme dans le salle fait un malaise, les infirmières réagissent très rapidement : elles élèvent les jambes de la dame (note pour moi-même : ne jamais venir en jupe faire un don du sang), lui donnent quelques claques… la doctoresse arrive et donne une potion magique réquinquante à la femme. Quelques minutes plus tard, elle est toujours dans les nuages mais va un peu mieux.

Je crois que ma tension va continuer de grimper, mais peu importe. Une infirmière s’approche de moi et me fait un test pour savoir si j’ai assez de globules blancs (ou rouges) un bon taux de fer dans mon sang pour qu’il soit accepté par l’EFS. Je passe le test avec brio ! Et là, en moins de dix secondes, le temps de bien voir l’aiguille et de penser qu’elle va bientôt être dans l’uune de mes veines, l’idée me fait légèrement peur. Je tourne la tête.

Le don peut commencer. Je regarde le compteur et le coagulateur pour passer le temps. Je pompe de temps à autre parce que j’ai de toutes petites veines.

Et là c’est le drame, ma veine explose. Ma veine devient tel un pic, un cap, que dis-je : un cap ? Une péninsule !

C’est reparti pour un tour, je change de siège pour me faire piquer le bras droit. Et cette fois-ci, c’est la bonne. L’infirmière a annoté mon dossier d’un « piquer le bras droit ».

Je sors telle Superwoman du camion, un pansement aux deux bras.

Mais j’y retourne bientôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires

  1. KRiSS 17 novembre 2009 at 10:05 #

    Et ça t’as fait mal ?

    Non parce que moi mon dernier don du sang date de qq années (jai un peu honte oui)
    et je ne sais pas si c’est mon sang qui était trop épais ou quoi mais la prise de sang m’avait fait mal alors je n’imagine mm pas si ma veine avait gonflée! :euh:

  2. Angie 17 novembre 2009 at 10:22 #

    Il y a eu ici dernièrement une récolte du sang. Je t’avoue que ce geste me fait encore assez peur. Pas par rapport au fait que cela puisse faire mal, non mais qu’on m’enlève trop de sang. :beurk:

  3. MissBrownie 17 novembre 2009 at 10:27 #

    Je ne l’ai jamais fait… car c’est nul mais j’ai vraiment peur de faire un malaise… j’en fais vraiment facilement… et aussi le sang a beaucoup de mal a coulé de mes veines lors des prises de sang… :honte:

  4. Elizabeth 17 novembre 2009 at 10:37 #

    J’ai essayé deux fois de faire un don du sang, et on m’a demandé d’arrêter au bout d’une minute, tant le débit est trop faible chez moi (veines trop petites aussi), ce qui m’a profondément ennuyée : depuis l’enfance, je voulais donner mon sang !

    Bon, maintenant, si je réponds honnêtement au questionnaire, je ne peux pas donner mon sang, puisque c’est interdit aux bis & homos… dommage !

    • Touwity 17 novembre 2009 at 11:09 #

      Elizabeth : je ne savais pas que le don de sang était interdit aux homosexuels et aux bisexuels :mmh:

      MissBrownie : si tu n’as pas un débit assez important, je crois que tu ne seras pas acceptée de toutes façons, car le don doit durer environ 30 minutes :p

      Angie : mais non il ne faut pas avoir peur de ne plus avoir assez de sang après le don ! Après avoir googlisé, je peux te dire que dans le corps humain il y a 4 à 6 litres de sang, sachant que durant un don de sang on t’en enlève entre 400 et 500 ml, il t’en restera suffisamment :bien:

      KRiSS : si ça m’a fait mal ! Je sentais l’aiguille « bouger » dans ma veine et l’infirmière a essayé de repiquer ma veine mais ça n’a pas marché. Après j’ai eu un bon bleu pendant une semaine, mais c’est pour la bonne cause ^^

  5. Athena 17 novembre 2009 at 11:56 #

    Je ne me suis toujours pas décidée…tout simplement parce que je prends des traitements médicamenteux assez lourds :/

  6. Ploquette 17 novembre 2009 at 12:35 #

    Ah ouais quand même :mmh:
    Moi aussi j’ai eu un malaise, mais bien après le don du sang et le repos des 10 minutes obligatoire en « salle de détente ». Enfin, je me suis sentie m’évanouir, donc je me suis posée sur les marches qui mènent au métro, j’ai bu et j’ai attendu…
    Le don du sang c’est tous les 4 mois, mais le don de plaquettes et de plasma (sur RDV) c’est plus souvent :)

  7. Camille 17 novembre 2009 at 13:05 #

    ben maintenant que j’ai sauté le pas aussi, j’y retournerai tous les 4 mois, période imposée!

  8. juju 17 novembre 2009 at 17:21 #

    mon premier (et unique) don du sang… je me suis retrouvée couchée dans les couloirs de la fac, après un malaise….. j’ai arreté depuis mdr

  9. Diane 17 novembre 2009 at 17:24 #

    C’est pas le nb de globules blanc qu’ils regardent mais le taux de fer :)

  10. Sandra F 17 novembre 2009 at 17:38 #

    c’est une bonne action que tu as fait là… je le fais aussi, et c’est vrai que la première fois, c’est impressionnant, mais après, c’est comme une prise de sang!

  11. Xelou le loup 17 novembre 2009 at 21:53 #

    Moi je peux pas je suis tatouée et piercée uhuuu :$

    Et puis j’ai trop peur de toute façon pour faire un truc pareil.

  12. Delph 18 novembre 2009 at 0:22 #

    Moi qui ne suis pas généreuse pour un sou, c’est quelque chose que je faisais très régulièrement en France (surtout les plaquettes en fait mais c’est plus long – 2h) car ça me donnait facilement bonne conscience. Mais ici les européens n’ont pas le droit de donner leur sang à cause de la vache folle anglaise! Pff!

  13. mamzellescarlett 18 novembre 2009 at 10:40 #

    Vache, avec les piqures j’ai un peu de mal et il paraît que mon sang ne convient pas car je suis anémiée…
    Bravo en tout cas pour ta stoicité !

  14. Flannie 18 novembre 2009 at 10:46 #

    @ MISSBROWNIE: Hormis le fait que j’ai vécu en Angleterre « à la mauvaise période », je suis comme toi. Les infirmières détestent me piquer pendant mes grossesses. :-)

    Franchement bravo, Touwity !!!!

  15. Elizabeth 18 novembre 2009 at 11:51 #

    Oui, ils sont interdits de don du sang pour cause de « vie à risque » ! ce qui est (encore une fois) totalement ridicule : un homo n’a pas (forcément) une vie plus risquée qu’un hétéro !

  16. Faustine 18 novembre 2009 at 13:36 #

    Moi tout va bien, tant que je ne regarde pas. Faut que j’aille donner mon sang et mes plaquettes d’ailleurs. Plus jeune, au lycée, j’ai voulu le faire, mais je n’ai pas pu à cause de mon poids trop faible. Je pense que ça devrait aller maintenant ;)

  17. La Grenadine 18 novembre 2009 at 14:23 #

    Arf, moi je ne peux pas donner mon sang (pour cause de 9 bons kilos manquant sur la balance :euh: ) mais mon Chéri le fait pour moi.
    Il a largement trop de sang. Du genre, au bout d’un mois après don du sang, il se met à pisser du sang (par le nez) en quantité astronomique et plutôt trop souvent. Du coup, ils acceptent qu’ils le fassent tous les mois et demi environ…
    ça rattrape mon non-don. ^^

  18. Karo 18 novembre 2009 at 18:34 #

    Je ne le donne pas non plus, d’une parce que je ne peux pas et même si je pouvais le faire je n’aurais pas le courage… je suis une trouillarde, les seringues me font fuir!

    En tous cas chapeau beas Touwity :)

  19. Malira 19 novembre 2009 at 8:14 #

    Arf… La seule fois où j’ai donné mon sang, on a du arrêter avant la fin du sac parce que sinon je tombais dans les pommes… J’ai jamais osé le refaire depuis, mais c’est vrai que je devrais…
    Pourquoi tu y retourne?

Ajoutez votre prose

^^ >_< ;) :shsh: :pirate: :p :o :nul: :mmh: :hum: :honte: :grr: :euh: :dodo: :chut: :bien: :beurk: :argent: :D :@ :/ :( :$ -_- (l) (h) (a)