Archive by Author

L’intrigue du mouchoir.

7 Avr

bouleau

L’autre jour, après avoir été épilée de fond en comble, je suis allée faire un petit tour chez le médecin histoire de m’ausculter un minimum.

Ou faire un petit examen de contrôle comme dirait l’autre, avant d’aller chez l’homme dans le grand Nord (à prononcer grand nnooorrddd s’il vous plaît).

Après tout, je suis une petite nature.

Et donc, la doctoresse m’installe sur la table afin de m’ausculter. Tout y passe : contrôle de la tension, des poumons, de la température, de ma façon très rigolote de tousser, du fond de ma gorge.

J’avais la gorge toute irritée, les yeux qui pleurent, le nez qui coule (très glamour), les atchoumements trop présents et mal au niveau du cou.

Le résultat tombe, je suis sûrement allergique à quelque chose. C’est alors que la doctoresse me dit ce à quoi je suis allergique.

Je manque de rigoler et de me plier en quatre sur la table d’auscultation. Mais je me retiens, ça ne se fait pas de se moquer de la science. J’attendrai d’être dehors.

Et si vous essayez de deviner à quoi je suis allergique ? Histoire qu’on rigole un peu. Je vous laisse méditer quelques secondes.

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La question du port des ongles.

5 Avr

Depuis toute petite, j’ai attrapé la manie de me ronger les ongles.

Tout y est passé, du vernis aux ongles amer jusqu’aux conseils avisés de ma maman « si tu continues de te ronger les ongles, tu vas te faire opérer de l’appendicite ».

Mais rien n’y faisait, je continuais et persistais dans mon habitude de me ronger les ongles.

Sauf que depuis quelques semaines, j’ai arrêté. Ouais comme ça, le déclic s’est invité sans que je lui demande son avis. En plus, j’avais envie d’avoir de jolies mains avec des ongles longs et bien blancs, comme dans les publicités de French Manucure.

Par contre, je ne pensais pas qu’avoir des ongles longs pouvait avoir aussi des inconvénients. D’abord je m’autogriffais la tête sous la douche lorsque je me lavais les cheveux. Ensuite j’avais vraiment du mal à ouvrir et fermer les fermoirs de mes bijoux.

Non mais c’est vrai, ça fait très joli d’avoir de longs ongles, mais ce n’est pas du tout pratique ! En plus, c’est de l’entretien. Et vas-y que tu dois limer le majeur ou l’auriculaire parce que la forme de l’ongle ne correspond pas à celle de son voisin, vas-y que tu dois passer une couche de vernis durcisseur, une couche de vernis révélateur.

Alors j’ai la décision la plus sage de ma vie : j’ai pris le coupe-ongles et je les ai coupés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Au secours, jeans pas normal.

1 Avr

jeans1

Je crois que j’ai la poisse en matière de jeans.

D’abord, j’ai eu un jeans qui déteint à la machine et qui doit être lavé séparément sous peine de teindre toutes mes petits sous-vêtements préférés.

Maintenant j’ai un jeans qui déteint à même la peau. C’est pas trop la classe ça ? Non mais franchement, ces choses-là ne doivent arriver qu’à moi-même (ou alors levez la main droite et dites « je le jure »). Pour tout vous dire, je commence à croire que j’attire les choses anormales. Comme Chloé Sullivan, à moi les murs de bizarreries !

Et bien-sûr, ce n’était pas marqué en gros sur l’étiquette « attention pantalon qui déteint sur la peau ». Bah non, sinon ça ne serait pas drôle.

Donc toute contente de recevoir mon nouveau jeans 100% couleur noir, je l’enfile et le porte toute la journée. Normal quoi. Je pourrai presque faire un roman sur 24heures dans la vie d’un jeans, histoire de réanimer cette rubrique.

Ce n’est qu’à l’heure de prendre ma douche que je constate l’étendue des dégâts, limite je m’égosille devant la glace de la salle de bains. Je découvre que j’ai les jambes toutes noires (après mes mains noires, ce sont mes jambes qui s’y mettent).

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon pire beauty faux-pas.

29 Mar

En matière de beauté et tout le tintouin, en général j’ai assez peu de choses à dire, étant donné que je ne me maquille pas (le mascara transparent ça compte ? et le stick à lèvres ?).

Ma Soeurette par contre est la première à se pouponner le matin au réveil. Et donc, un jour, elle me propose de tester mes talents de coiffeuse in direct live dans la salle de bains. Notre salle de bains.

Elle veut que je lui fasse sa coloration du cuir chevelu. Rien que ça tiens.

Donc je m’exécute, je suis très serviable quand j’en ai envie. Je m’exécute même si en général on me dit que j’ai deux mains gauches, pas des doigts de fée. Mais l’important est de rendre service non ?

On prépare toute la préparation de la couleur sur le plan de travail de la double vasque. Et c’est parti mon kiki comme dirait l’autre.

Je prends le pinceau pour appliquer la couleur toute visqueuse sur la tête de ma Sœurette. Première application, tout va bien dans le meilleur des mondes. C’est que ça pourrait paraître presque chouette de colorier le crâne de sa sœur, dites-donc.

Lire la suite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

De la subtilité des mails.

25 Mar

series1

Envoyer des mails, c’est le truc que je dois faire quotidiennement. Il se pourrait même que j’envoie plus de mails que de textos.

Les mails c’est rigolo, c’est express et surtout c’est gratuit.

Mais l’histoire se corse lors du début et de la fin du mail. En fait, je me suis toujours demandé comment commencer et clore la conversation sans pour autant passer pour quelqu’un de froid ou quelqu’un de totalement hystérique.

Ben ouais, avouez que c’est dur de trouver la bonne formule de politesse pour saluer dans un email, surtout par rapport aux destinataires.

J’ai donc formé deux groupes. Le groupes de copines (les copines en vrai et les copines blogueuses) puis le groupe plus sérieux (les profs et les professionnels du monde des blogs).

Pour les copines, c’est simple j’envoie tout le temps un « coucou », c’est simple précis et concis. Mais avouez que ça fait un peu fifille non ? Mais si je choisis le « salut » je passe en mode racaillou des îles et ça franchement je n’aime pas trop. Le « bonjour » est trop strict, trop froid pour les copines. Ça me turlupine tellement que je ne sais même plus quoi choisir ! Et en général je clos mon mail par des « bisous » assez généreux. Parfois j’ai même peur de passer pour une folle des bisous.

Pour le groupe plus sérieux, j’envoie à tout bout de champs un « bonjour » plutôt froid, du genre pas très sympa la fille. Puis je finis par un petit « Cordialement ». Encore plus sympa dis-donc. C’est fou comme ces formules sont vachement adéquates aux situations et vraisemblables au caractère de l’expéditeur. Non ?

Allez sans rancune. Et bisous.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Page 40 sur 67« Première...1020...39404142...5060...Dernière »